L’étude santé du jour : le bénévolat, aider les autres c’est aussi bon pour sa santé

L’étude santé du jour : le bénévolat, aider les autres c’est aussi bon pour sa santé

Santé
DirectLCI
DONNANT DONNANT – Vous avez décidé de vous inscrire dans une association ? C’est très bien. Et nous avons une autre bonne nouvelle. Par cette action, vous pourriez aussi faire du bien à votre santé. Voici pourquoi.

Prendre du temps pour les autres, c’est bien. Une récente étude menée par des chercheurs britanniques révèle qu’en plus de prendre soin des autres le bénévolat permet de prendre soin de soi. Les résultats ont été publiés dans la revue médicale BMJ Open.

 Méthodologie : des questions posées à 66.343 personnes
Des chercheurs de l’Université de Southampton et de celle de Birmingham ont analysé les données d’une large cohorte regroupant 66.343 personnes. Un groupe rassemblé pour comprendre les tendances sociétales et qui s’intéresse à la santé publique. Dans ce groupe, il y avait 47% d’hommes. Tous ont été suivis de 1991 à 2008.

Dans le détail, chaque participant a répondu à 12 questions, il s’agit du questionnaire General Health Questionnaire (GHQ). Comme le décrit Santé Log , qui relaye cette étude, ces questions portent sur le bonheur, l’angoisse, la santé mentale, le revenu, l’état matrimonial, l’éducation, etc. Les résultats obtenus en ensuite été mis en corrélation avec le taux de bénévolat des participants.

 Ce que l’étude a démontré : la santé mentale liée au bénévolat
Premier bémol, le bénévolat n’est pas suffisamment répandu. 80% des personnes n’en font jamais. La majorité des personnes investies dans des associations sont les 60-74 ans avec 25% de bénévoles. Au contraire, il n’y a que 17% des 15-29 ans qui sont bénévoles.

EN SAVOIR + >> Bénévolat : 82% des jeunes prêts à s'engager

Sans surprise, la santé physique et mentale décline avec l’âge. Mais les chercheurs apportent une solution. Ceux qui ont obtenu les meilleurs scores au questionnaire sont ceux qui consacrent le plus de temps à aider les autres. A noter que les effets bénéfiques du bénévolat apparaissent principalement après 40 ans. Une bonne nouvelle pour les seniors de 60 à 74 ans puisque cette tranche d'âge compte un quart de bénévoles.

EN SAVOIR + >>  6 types d'aliments pour être mieux dans sa tête

 Ce qu’il faut en conclure : inscrivez-vous !
Maintien du lien social, ouverture d’esprit, sociabilité, activité physique, sentiment d’être utile aux autres, les raisons des bienfaits du bénévolat sont nombreuses. Ce n’est pas la première étude qui s’intéresse au lien entre la santé mentale et le bénévolat mais elle vient confirmer les précédents résultats.

Alors, faire don de soi aide les autres c’est aussi un moyen d’augmenter son espérance de vie et de se sentir mieux. Et il existe de nombreuses manières d’aider les autres : aide aux devoirs, distribution de repas, garde d’enfants, sortie des animaux, lutte contre l’illettrisme, etc. A vous de trouver la mission qui vous intéresse !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter