L'étude santé du jour - Le bus meilleur pour la santé que le vélo !

L'étude santé du jour - Le bus meilleur pour la santé que le vélo !

Santé
DirectLCI
TRANSPORTS - Emprunter les transports en commun protégerait des maladies cardiovasculaires. C’est le résultat d’une récente étude japonaise présentée aux États-Unis. Et le plus surprenant est que se déplacer en train ou en bus serait plus efficace pour la santé que de prendre son vélo.

Si le marathon quotidien dans les transports publics avant d’aller au travail ou à l’école vous décourage, sachez qu’il a des répercussions positives sur votre santé. En effet, cette course limiterait les risques d’exposition aux maladies cardiovasculaires, au diabète et à l’hypertension artérielle.

Il s’agit des résultats d’une étude japonaise présentée à la conférence annuelle américaine de l’ American Heart Association .

► Méthodologie : 6000 adultes utilisant différents modes de transport
Les scientifiques ont comparé les données médicales de près de 6000 adultes, âgés de 49 à 54 ans. Les participants ont répondu à un questionnaire sur leur activité physique et le moyen utilisé pour se rendre au travail. D’autres facteurs ont également été pris en compte, notamment l’âge, le sexe et la consommation de tabac, afin de pondérer les résultats au plus juste. 

► Ce que l’étude a montré : vive les transports en commun !
Résultat : par rapport aux automobilistes, les usagers des transports publics réduisent le risque d’être en surpoids de 44%, d’avoir du diabète de 34% et de souffrir d’hypertension de 27%. Surprise : choisir le bus ou le train serait même plus efficace que prendre le vélo pour prévenir ces trois pathologies. 

Les chercheurs avancent l’explication suivante : les personnes résidant en banlieue marchent davantage pour prendre le bus ou train que ceux qui se rendent à pieds ou à vélo sur leur lieu de travail. L’équipe de scientifiques a souligné que la plupart des femmes empruntaient les transports en commun, marchaient ou se déplaçaient en vélo. Tandis que la majorité des hommes utilisaient la voiture.

► Ce qu’il faut en conclure : une activité physique régulière éloigne le médecin
Les auteurs n’ont établi aucune relation de cause à effet. Selon eux, il est possible que les usagers des transports en commun aient simplement une bonne hygiène de vie. Les Japonais ont la réputation d’être une population qui souffre peu de surpoids. Contrairement aux Américains. Toutefois, cette étude montre une nouvelle fois qu’une contribution quotidienne à l’activité physique, aussi petite soit elle, peut améliorer votre santé.

A LIRE AUSSI >>  Infarctus : 3 conseils santé pour prendre soin de votre coeur

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter