L'étude santé du jour - Le chocolat est-il bon pour la santé de vos artères ?

L'étude santé du jour - Le chocolat est-il bon pour la santé de vos artères ?

DirectLCI
L'ÉTUDE SANTÉ DU JOUR - La consommation de chocolat serait associé à des risques réduits de maladies cardiaques, selon une étude britannique.

Manger chaque jour une tablette de 100g de chocolat noir ou même au lait permettrait de réduire de près de moitié le risque de mourir de manière prématurée à la suite d'une maladie cardiaque. Telle est la conclusion d'une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'université d'Aberdeen au Royaume-Uni qui vient de paraître dans la revue spécialisée Heart. Impossible, d'après eux, de prouver un lien direct de cause à effet entre la consommation de cacao et la bonne santé de nos artères.

 Méthodologie : analyser la corrélation entre chocolat et maladies cardiovasculaires
Les scientifiques ont suivi 21.000 hommes et femmes résidents dans le Norfolk ('est de l'Angleterre), pendant près de douze ans. Les participants devaient répondre à des questionnaires sur leur mode de vie et leur alimentation. Les chercheurs ont ensuite mis en relation les quantités de chocolats que les cobayes déclaraient manger avec les données concernant leur antécédents médicaux (cholestérol, accident cardiaque, AVC, etc.)

► Ce que l'étude a montré : le chocolat fait chuter le risque de près de moitié
En observant les résultats, il est apparu que les consommateurs de chocolat ont 25% moins de risques d'AVC et même un risque de mortalité prématurée réduit de 45%. "Selon cette étude [...], une consommation supérieure de chocolat pouvant aller jusqu'à 100 grammes par jour est associée à un risque plus faible de maladie coronarienne et d'AVC", indiquent les chercheurs, interrogés dans un article en ligne de la revue Heart

► Ce que ça va changer : 100g de chocolat par jour, une arme anti problèmes cardiaques ?
Les scientifiques avouent toutefois ne pas être parvenus à démontrer un lien de cause à effet entre la consommation de chocolat et la baisse du risque de maladies cardiovasculaires. De plus, les plus gros mangeurs de chocolat parmi les cobayes étaient des jeunes, avec un IMC bas, pratiquant une activité sportive régulière, surveillant leur alimentation et sans problèmes de santé, reconnaissent les scientifiques.

De quoi remettre en cause les résultats de l'étude ? Il possible que le style de vie des cobayes ait pu biaiser les résultats. "Malgré tout, les éléments accumulés rapportés dans cette étude suggèrent qu'une forte consommation de de chocolat pourrait être associée à un bénéfice cardiovasculaire", concluent les chercheurs. En revanche, on peut s'interroger sur les dangers pour leur diabète ou leur diabète dans les années à venir.

À LIRE AUSSI
>> Du chocolat noir, des fraises, du thé vert et du fromage pour des dents plus blanches

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter