L'étude santé du jour : le sport, meilleur des anti-rides ?

L'étude santé du jour : le sport, meilleur des anti-rides ?

DirectLCI
SANTE - Oubliez les crèmes anti-âge coûteuses, des scientifiques ont découvert que la pratique régulière du sport peut être la clé pour limiter voire même inverser le processus de vieillissement de la peau.

Il faut transpirer pour garder la forme… mais aussi pour garder sa peau de bébé. Dans une récente étude, des chercheurs de l'université McMaster (Canada) estiment que le secret des plus belles peaux réside ainsi dans le sport . Car leurs travaux, publiés dans la revue PNAS et dévoilés à l'occasion du congrès de la société américaine de médecine du sport, révèlent qu'à raison de trois heures par semaine, la pratique d'une activité physique permet de la rajeunir considérablement.

Pour en venir à cette conclusion, les chercheurs ont fait appel à une trentaine de volontaires, âgés entre 20 et 84 ans. Ils ont analysé une partie bien précise de leur anatomie : la peau de leur fesse, rarement soumise à l'exposition au soleil contrairement à celle du visage qui vieillit plus vite. Avec une biopsie, ils ont prélevé les deux couches supérieures de la peau, l'épiderme et le derme. Les résultats ont montré que les sportifs de plus de 40 ans avaient une peau plus jeune de vingt ans par rapport aux sédentaires du même âge.

"L'exercice change notre corps"

L'épiderme et le derme de ces derniers étaient en effet beaucoup plus affaissés, plus secs et moins élastiques. Mais les avantages ne s'arrêtent pas là puisque le sport pourrait même inverser le phénomène : un rajeunissement d'une bonne dizaine d'années était aussi notable chez des personnes sédentaires de plus de 65 ans ayant pratiqué trois séances de vélo d'appartement par semaine pendant trois mois. "Vraiment, c'était assez remarquable de voir", a déclaré le Dr Mark Tarnopolsky, principal auteur de l'étude.

Les raisons expliquant ce processus sont encore floues, précise l'étude. Mais la réponse pourrait se trouver dans des molécules appelées cytokines. Ces dernières favoriseraient la communication entre les cellules via la circulation sanguine. "Il est étonnant de considérer l'ensemble des moyens complexes dans lesquels l'exercice change notre corps", conclut le Dr Mark Tarnopolsky. Mais le chercheur est catégorique : il est impossible d'en faire un anti-rides miraculeux. Le meilleur moyen reste donc l'exercice physique, qui dispose déjà d'une longue liste d'avantages pour la santé .

Plus d'articles

Sur le même sujet