L'étude santé du jour - Les antibiotiques mènent à l'obésité

L'étude santé du jour - Les antibiotiques mènent à l'obésité
Santé

OBÉSITÉ - Une administration d’antibiotiques régulières chez les enfants pourrait favoriser l’obésité à l’âge adulte, selon une étude.

Les antibiotiques sont toujours au centre du débat. Bien que leur efficacité ne soit pas remise en cause, le manque de vigilance, quant à leur consommation, est encore pointé du doigt.

Dans une étude , des chercheurs mettent en évidence le lien entre la prise d’antibiotiques fréquente pendant l’enfance et le risque d’obésité à l’âge adulte. Ces résultats sont publiés par des chercheurs de la John Bloomberg school of public health dans le International Journal of Obesity.

► Méthodologie : plus de 160.000 enfants suivis pendant 11 ans
Pour réaliser leur enquête, les chercheurs ont suivi 163.820 enfants âgés de 3 à 18 ans entre 2001 et 2012. En consultant leurs dossiers médicaux, les chercheurs ont évalué que 20% de ces jeunes contributeurs se sont vus prescrire des antibiotiques sept fois ou plus, avant d’atteindre l’adolescence.
Arrivé à l’âge de 15 ans, la différence de poids avec les autres enfants se faisait déjà sentir. En effet, les enfants soumis à une prescription régulière aux antibiotiques pesaient en moyenne 1,3 kg plus que les autres.

► Ce que l’étude a montré : les effets des antibiotiques sur les bactéries présentes dans notre flore intestinale
Pour expliquer ce lien entre prise de poids et antibiotiques, les auteurs de l’étude ont évoqué plusieurs pistes. L’une d’entre elles : l’effet des antibiotiques sur la flore intestinale. Selon l’étude, les antibiotiques transforment le fonctionnement du microbiote, bactéries présentes dans la flore intestinale. Ils changeraient la façon dont les nutriments sont absorbés. Ce qui pourrait contribuer à la prise de poids.

De manière générale, les antibiotiques ont la réputation de perturber la flore intestinale. L’équilibre est modifié. La digestion et le fonctionnement de l’intestin sont alors troublés. Cela se manifeste donc par des maux de ventre, de diarrhées ou des ballonnements.

► Ce qu’il faut en conclure : les parents doivent être plus vigilants
Avec cette étude, les auteurs cherchent d’abord à sensibiliser les parents aux risques d’une administration intempestive d’antibiotiques. Ces médicaments sont souvent prescrit à tort, selon le principal auteur de l’étude, Dr Schwartz.

D’après lui, les parents ont la fâcheuse tendance à vouloir soigner leurs enfants avec des antibiotiques alors qu’ils n’en ont pas toujours besoin. Trop consommés durant l’enfance, les antibiotiques peuvent avoir des conséquences sur la santé, et ce jusqu’à l’âge adulte. Si à 15 ans, la différence de poids n’est pas flagrante, l’écart pourrait se creuser plus tard, selon les scientifiques. Les antibiotiques ne sont définitivement pas automatiques. Faites-en donc bon usage !

À LIRE AUSSI >> Des bébés rendus obèses par des antibiotiques

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent