L’étude santé du jour : les champignons hallucinogènes efficaces contre la dépression ?

 L’étude santé du jour : les champignons hallucinogènes efficaces contre la dépression ?

REMÈDE – Des chercheurs britanniques révèlent qu’une molécule des petits champignons magiques, la psilocybine, pourrait aider à soigner la maladie.

Une nouvelle étude pour voir la vie en rose ! Des scientifiques britanniques ont découvert que les champignons hallucinogènes pourraient avoir des vertus thérapeutiques. D’après leurs travaux, publiés dans la revue The Lancet Psychiatry, une substance appelée "psylocybine" pourrait traiter efficacement la dépression. Des premiers résultats encourageants pour élaborer une alternative aux médicaments antidépresseurs.

EN SAVOIR + >>  La dépression pourrait également affecter notre santé physique

Méthodologie : un petit panel
Pour arriver à ce constat, les scientifiques de l’Imperial College London ont observé 12 volontaires atteints de dépression modérée (3) et sévère (9) pendant 3 mois. Aucun d’eux n’avait pu être soigné par un autre traitement. Pendant deux jours, les volontaires ont ainsi reçu une dose de psilocybine, la fameuse molécule du champignon. Celle administrée le premier jour étant plus faible que celle du second.

Ce que l’étude a démontré : des effets plutôt encourageants
Les résultats montrent que 8 des 12 participants ne manifestaient plus de symptômes de la dépression une semaine après le traitement. Mieux, 5 d’entre eux ont complètement été guéris 3 mois après la prise. L’hypothèse avancée est que la molécule cible certains récepteurs du cerveau qui agissent dans la régulation de l’humeur.

EN SAVOIR + >>  Bientôt un médicament pour soigner la dépression en 24 heures ?

Point positif : la molécule a bien été toléré par tous les volontaires qui n’ont eu que très peu d’effets secondaires. D’après les observations des scientifiques, les effets psychédéliques sont apparus entre 30 et 60 minutes après la prise. Le pic a été atteint au bout de 2 à 3 heures. Et plus aucune trace n’était détectable après 6 heures.

Ce qu’il faut en conclure : des études complémentaires nécessaires
On vous voit venir… mais non, les scientifiques ne conseillent pas de prendre des champignons magiques pour traiter la dépression. En effet, la recherche n’a été menée que sur un petit panel. Des études complémentaires sont donc nécessaires pour confirmer ces premiers résultats. La prochaine recherche devrait donc prendre en compte un plus grand nombre de patients dépressifs. En attendant, si vous êtes dépressif et souhaitez tester un méthode naturelle, pourquoi ne pas opter pour l'acupuncture par exemple?

A LIRE AUSSI
>> 
Des doses de LSD pour aider à soigner la dépendance à l'alcool
>> 
Des médecins défoncés à une drogue hallucinogène après un séminaire

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.