L'étude santé du jour : les épinards, le coupe-faim idéal ?

L'étude santé du jour : les épinards, le coupe-faim idéal ?

DirectLCI
ALIMENTATION - Des chercheurs d'une université suédoise ont récemment découvert qu'un extrait d'épinards 100 % naturel aurait des effets prometteurs contre les fringales, aidant ainsi à prévenir le surpoids.

D'après Popeye, ils fortifient nos muscles. Mais les épinards auraient d'autres propriétés cachées si l'on en croit une récente étude de la Lund University (Suède). Cette plante potagère aurait des vertus contre les fringales. Le secret se trouverait dans l'un de ses extraits : les thylakoïdes, que l'on trouve dans les membranes des feuilles vertes. Avant de découvrir cette molécule, les chercheurs voulaient trouver un moyen naturel de ralentir la digestion, pour atténuer la sensation de faim entre les repas.

Ils ont découvert que les thylakoïdes avaient la capacité de ralentir la digestion des graisses ce qui permet de faire travailler l'ensemble de l'intestin. Ce faisant, ces molécules permettent de mieux digérer et favorisent la diffusion d'hormones de satiété. "Sinon, nos intestins sont comme sous-employés", explique le professeur Charlotte Erlanson-Albertsson, le chercheur derrière les résultats. Ces hormones de satiété sont ensuite envoyées vers le cerveau, pour nous avertir que nous sommes "pleins".

Des centaines de composants différents

Notre corps ne pouvant pas directement séparer les thylakoïdes des épinards il faut broyer, filtrer et centrifuger la plante afin de les libérer. Pour confirmer cette découverte, quinze personnes ont pris de la poudre d'épinards dans de l'eau chaque matin. Ils ont rapporté avoir mieux résisté aux envies de grignotage. Il était même "plus facile pour eux de s'en tenir à trois repas par jour, en comparaison avec le groupe de contrôle qui buvait une solution sans la substance active", a rapporté l'université.

Des analyses ont également montré qu'elles avaient aussi plus d'hormones de satiété dans leur sang et des niveaux de glucose plus stables. "L'effet puissant de thylakoïdes ne peut pas être attribué à un seul ingrédient actif", ajoute le professeur Charlotte Erlanson-Albertsson. La composition exacte des thylakoïdes reste à découvrir, même si l'on sait déjà que l'effet de ces molécules serait dû à des centaines de composants comme des protéines, de la vitamine A, E, K, des antioxydants et la bêta-carotène.

Plus d'articles

Lire et commenter