L'etude santé du jour - Les grands (et les rondes) ont plus de partenaires sexuels

L'etude santé du jour - Les grands (et les rondes) ont plus de partenaires sexuels

DirectLCI
SEXUALITÉ - Des chercheurs américains ont voulu démontrer la corrélation entre les attributs physiques et l'activité sexuelle. Si la taille joue un rôle important, tout du moins chez les hommes, il n'en va pas de même pour le poids.

Et si votre taille était votre meilleur atout séduction ? C'est une étude menée par des chercheurs de la très sérieuse université de Chapman en Californie aux Etats Unis qui a conclu que notre taille jouait directement un rôle dans le nombre de partenaires sexuels que nous aurons dans une vie.

L'étude, publiée dans la revue  Evolutionary Psychology , a montré que la taille, mais aussi le poids, constituaient des variantes stables pour étudier les conditions de rapprochement des hommes et des femmes et que cela influait de manière très importante sur l'attirance sexuelle.

Méthodologie : l'historique relationnel des volontaires au crible
Les cobayes, des hommes et des femmes hétérosexuels âgés de 30 à 44 ans, ont ainsi déclaré le nombre de partenaires qu'ils avaient eu depuis le début de leur vie sexuelle. Le chiffre médian était de 8.

EN SAVOIR + >> Les 15-30 ans moins volages que leurs parents

Ce que l'étude a montré : les hommes petits connaissent moins de partenaires
58% des hommes et 56% des femmes volontaires ont déclaré avoir connu plus de 5 partenaires et respectivement 29% et 23% plus de 14. Les hommes de petite taille déclaraient avoir connu moins de 5 partenaires tandis que pour les femmes la taille ne constituait pas un critère explicite pour favoriser ou au contraire diminuer les nombres de partenaires.

Ce qu'il faut en conclure : les femmes rondes et les hommes grands plus à même de séduire
Ainsi les femmes ont clairement tendance à être attirées par des hommes plus grand qu'elles. Enseignement plus surprenant toutefois : les personnes présentant un surpoids ont plus de partenaires que les personnes trop minces. Ainsi les femmes rondes ou en surpoids ont plus de relations sexuelles que les femmes maigres. Grand, mince, petit... à chacun sa chacune finalement.

A LIRE AUSSI
>>
Le ticket de métro : le blog d'Ovidie sur la sexualité
>>
Éjaculation précoce, libido : quand l'hypnose vole au secours de la sexualité

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter