L’étude santé du jour : les hommes qui ont une puberté précoce ont des testicules plus petits et un sperme de moindre qualité

Santé

FERTILITE – Une puberté précoce provoque un sperme de moins bonne qualité. Une étude danoise révèle également d’autres conséquences surprenantes sur l'IMC, l'addiction, les MST... Explications.

La voix qui mue, les testicules qui grossissent, la pilosité qui augmente, la poussée de croissance, ces signes sont généralement ceux de la puberté chez un garçon. Les premiers symptômes de cette période de transition arrivent, la plupart du temps, entre 11 et 13 ans. Mais chez certains garçons, la puberté se déclenche bien plus tôt. Selon une étude danoise, cette apparition précoce ne serait pas sans conséquence. Des chercheurs ont établi un lien entre le calendrier pubertaire et la santé globale de la vie des hommes. Les résultats ont été publiés dans la revue Human Reproduction.

EN SAVOIR + >> L'obésité serait un facteur de puberté précoce chez les fillettes blanches

Méthodologie : une étude sur 1068 jeunes hommes
Cette étude a été menée par des chercheurs de l’université de Copenhague (Danemark). Au total, 1068 jeunes hommes de 19 ans ont participé après avoir été soumis à un examen médical. Tous les participants devaient remplir un questionnaire sur le moment de leur puberté, période d’apparition des premiers signes. Le but était de déterminer si ces jeunes hommes avaient vécu leur puberté en même temps que les autres, ou avant, ou après. Chacun a réalisé un examen physique. Tous les hommes ont également donné un échantillon de sang et un de sperme. Comme le décrit Pourquoi Docteur , la qualité du sperme a été évaluée grâce à plusieurs marqueurs (concentration des spermatozoïdes, nombre, volume de liquide séminal, etc.).

EN SAVOIR + >>  L'étude santé du jour : trop de viande rouge accélère la puberté des petites filles

► Ce que l’étude a montré : testicules plus petits et sperme de moins bonne qualité
Les résultats de cette étude ont démontré que les jeunes hommes dont la puberté était survenue plus tôt, ou plus tard, avaient un sperme de moins bonne qualité que leurs pairs. A 19 ans, ils avaient aussi des testicules plus petits. Mais ce n’est pas tout. Ceux qui avaient constaté une puberté précoce (ou tardive) étaient plus petits que les autres et affichaient un Indice de Masse Corporelle (IMC) plus élevé. C’est aussi eux qui étaient le plus souvent des fumeurs. Autre conséquence inattendue, les chercheurs ont constaté un nombre plus élevé de maladie sexuellement transmissible chez les hommes avec une puberté précoce que chez les autres.

Ce qu’il faut en conclure : la puberté influe sur la santé en général
"Comprendre l’implication de la puberté sur la santé reproductive future est important. Nous pensons que la puberté influe sur la santé générale et sur le risque de maladie plus tard dans la vie", décrit le professeur Anders Juul, auteur principal de l’étude, cité par News Medical . Le moment d'apparition de la puberté peut donc avoir des conséquences sur toute la santé future des hommes. A l'avenir, c'est donc un facteur qui pourrait être pris en compte par les professionnels de santé lors des consultations médicales.

A LIRE AUSSI
>>  Pourquoi ma fille de 9 ans se comporte-t-elle comme une ado de 17 ans ?
>> Boire du soda a un effet inattendu sur les premières règles

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter