L'étude santé du jour: mieux vaut manger votre tablette de chocolat en une seule fois

L'étude santé du jour: mieux vaut manger votre tablette de chocolat en une seule fois

DirectLCI
CHOCOLAT - Voilà une information qui va réjouir les amateurs de chocolat. D'après une nutritionniste australienne, le fait de manger un petit morceau de chocolat chaque jour tout au long de la semaine est plus mauvais pour le poids que de manger d'un bloc un tablette de chocolat.

Le chocolat, tout le monde le sait, ça fait grossir. Mais lorsqu'on est "choco-addict", il est difficile de faire une croix sur lui, sans s'infliger une véritable torture. Du coup, on finit rapidement par s'autoriser un petit morceau de temps en temps. L'histoire de ne pas trop culpabiliser.A en croire les conclusions d'une étude menée par une chercheuse australienne, cette habitude aurait pour effet, paradoxalement, d'augmenter la prise de poids. Autrement dit, il serait beaucoup plus judicieux d'avaler votre tablette d'un bloc !

La raison ? Lorsque vous avalez des calories en quantités importantes, le taux métabolique (c'est-à-dire le processus de transformation par lequel votre organisme brûle les calories) augmente de manière significative pour aider l'organisme à traiter cet excès. Ce mécanisme, qui joue notamment un rôle important dans la prise de poids, s'appelle la thermogénèse adaptative (plus communément appelé "effet yo-yo ").

"Si vous absorbez toutes les calories (du chocolat) en une seule fois, l'organisme sera davantage susceptible d'activer ce processus (de thermogénèse adaptative) et ainsi de vous protéger contre la prise de poids", explique Amanda Salis , chercheuse à l'Université de Sydney en Australie. En effet, notre corps réagit à la privation en stockant d'autant plus les calories apportées en phase de stabilisation. Résultat ? On reprend du poids, et même souvent plus que les kilos perdus !

Attention à l'hyperphagie

Mais cela ne signifie pas pour autant que vous absorberez moins de calories, rappelle l'expert en nutrition Tim Crowe de l'Université Deakin à Melbourne (Australie), interrogé par Science Alert . S'il n'existe pas de solution miracle, il est possible de se faire plaisir en s'autorisant une bonne fringale, tant que celle-ci reste occasionnelle, souligne le nutritionniste. Et il n'y aura quasiment aucune différence sur le long-terme. Cependant, nous ne sommes pas tous égaux face à la nourriture.

Ce sont d'ailleurs les différences de métabolisme qui expliquent que certaines personnes ont tendance à prendre du poids au moindre écart, là où d’autres restent sveltes. D'après Amanda Salis, la meilleure façon de lutter contre la tentation, c'est d'y succomber de temps en temps. "D'un point de vue psychologique, il est important de manger à sa faim et de s'autoriser un plaisir, sinon cela risque de conduire à de l' hyperphagie (un trouble alimentaire qui se caractérise par des pulsions alimentaires incontrôlables, ndlr)."

Si vous ne savez pas comment vous contrôler, rappelez-vous que le chocolat peut vous tuer  !

À LIRE AUSSI
>> Le premier kebab au chocolat se déguste à Lil le
>> Manger du chocolat serait bon pour la santé de vos artères
>> Le chocolat noir, un remède contre Alzheimer

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter