L’étude santé du jour : pour vos spermatozoïdes, faites attention à la crème solaire

L’étude santé du jour : pour vos spermatozoïdes, faites attention à la crème solaire

FERTILITE – Selon une étude danoise, des filtres à ultraviolets présents dans les crèmes solaires pourraient nuire aux spermatozoïdes. Certains filtres miment l’action de la progestérone.

Alerte sur la crème solaire. En s’enduisant le corps de cette lotion pendant l’été, tout le monde pense bien faire et ignore certaines conséquences. Pourtant, les effets secondaires pourraient être importants, notamment chez les hommes.

C’est en tout cas ce que révèle une étude danoise présentée lors du dernier congrès de l’Endocrine Society qui se tenait à Boston (Etats-Unis) au début du mois d'avril.

EN SAVOIR + >>  La crème solaire peut-elle nuire aux spermatozoïdes ?

 Méthodologie : 29 produits testés
Des chercheurs de l’Université de Copenhague ont testé l’action de 29 des 31 filtres UV actuellement autorisés aux Etats-Unis mais également présents dans les produits vendus dans l’Union Européenne. Les scientifiques ont décidé de placer des spermatozoïdes issus de donneurs sains dans une solution semblable à celle présente dans les trompes de Fallope. Ils ont ensuite observé l’effet des filtres sur les cellules.

 Ce que l’étude a montré : 45% des filtres testés nocifs
"Ces résultats sont préoccupants et pourraient expliquer en partie pourquoi l'infertilité inexpliquée est tellement répandue", a affirméNiels Skakkebaek, de l’Université de Copenhague , chercheur principal de cette étude. 13 des 29 filtres ultraviolets testés ont modifié les signaux du calcium dans les spermatozoïdes. De plus, 9 de ces 13 filtres semblent également imiter l’effet de la progestérone.

Ces produits perturbent donc le système endocrinien des hommes et impactent la fertilité car les produits actifs nocifs peuvent passer dans le sang. Comme le précisent nos confrères du site  Pourquoi docteur les chercheurs ont précisé que "cet effet est apparu à de très faibles doses, bien en deçà des niveaux de filtres à UV retrouvés dans l’organisme des personnes après une application de crème sur tout le corps". Les chercheurs estiment que des études cliniques doivent être menées afin que "les organismes de réglementation examinent de plus près les effets des filtres sur la fertilité avant de donner leur approbation de mise sur le marché".

 Ce qu’il faut en conclure : attention aux perturbateurs endocriniens
Les perturbateurs endocriniens ont envahi notre quotidien. Maquillage, crèmes, baumes à lèvres, armoire à pharmacie, cuisine, ils sont partout et altèrent la fertilité des hommes et des femmes. Pour se protéger des UV, la crème solaire reste un rempart efficace contre le cancer de la peau. N’oubliez pas qu’il est conseillé de ne pas s’exposer entre 11 heures et 17 heures, c’est-à-dire aux heures les plus chaudes de la journée.

Autre solution, pourquoi ne pas opter pour des vêtements couvrants au soleil et même dans l'eau. Bon à savoir, il existe même des maillots de bain anti-UV.

EN SAVOIR + >>  Coups de soleil : comment bien choisir sa crème solaire

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : des vols spéciaux pour rapatrier en France les personnes bloquées au Maroc

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil entre vide (ou presque) au Panthéon

Covid-19 : "Il est légitime de prendre des précautions" face au variant Omicron, explique le Pr Alain Fischer sur LCI

Covid-19 : une étude confirme l'efficacité du rappel vaccinal pour contenir les hospitalisations de la 5e vague

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.