L’étude santé du jour : trop de soleil bloque la production de vitamine D

Santé
DirectLCI
BRONZAGE – On le sait, pour maintenir un taux de vitamine D acceptable dans notre organisme prendre un peu le soleil tous les jours est recommandé. Mais voilà ceux qui s’exposent trop longtemps récolteront l’effet inverse.

Le soleil, on le sait, il vaut mieux l’éviter dans la plupart des cas et se protéger en conséquence quand on est exposé. Crème solaire, chapeau, lunettes de soleil, pour être prudent il convient de prendre ses précautions.

Seulement voilà, le soleil peut aussi être utile notamment pour maintenir un bon taux de vitamine D dans notre organisme. C’est pourquoi les médecins recommandent de s’exposer quelques minutes par jour quand un rayon pointe le bout de son nez. Mais en aucun cas vous ne devez lézarder au soleil pendant plusieurs heures. En plus d’être très nocif pour votre organisme qui se trouve ainsi exposé à de fortes doses de radicaux libres il semblerait, selon une nouvelle étude de l’université de médecine de l’état de Pernambouc au Brésil , que le bronzage bloque la production de vitamine D. Explications.

► Méthodologie : 1000 adeptes de la bronzette recrutés
Pour comprendre le lien entre vitamine D et degré d’exposition au soleil, les chercheurs brésiliens ont rassemblé 1000 habitants de la ville de Recife âgés de 13 à 82 ans. Tous les participants à l’étude s’exposaient tous les jours et ne portaient jamais de protection solaire. Ils n’étaient pas non plus supplémentés en vitamine D. Ils ont ensuite passé des tests pour déterminer médicalement l’échelle de pigmentation de leur peau : autrement dit à quel point leur peau était foncée. Et comment elle réagissait aux UV (si la peau avait tendance à brûler ou à bronzer au soleil).

EN SAVOIR + >> 80% des Français carencés en vitamine D

► Ce que l’étude a démontré : trop de soleil peut aussi mener à une carence en vitamine D
Quand les taux de vitamine D des participants ont été testés, 72% d’entre eux se sont révélés être carencés. Sans surprise, les personnes plus âgées et qui passaient peu de temps au soleil était celles chez qui les taux étaient les plus bas. Mais un résultat beaucoup plus singulier a attiré l’attention des chercheurs : les personnes qui s’exposaient beaucoup et entretenaient un bronzage conséquent avaient elles aussi des taux très bas. Les scientifiques ont ainsi mis en évidence l’effet délétère des UV, ces deniers empêchant les taux de vitamine D d’augmenter dans le sang des sujets.

► Ce qu’il faut en conclure : le soleil est toujours à consommer avec modération
Cette étude vient donc mettre à mal l’idée que l’exposition au soleil peut être recommandée sans limitation pour les personnes qui souffrent d’une carence en vitamine D. Même dans ce cas, abuser du soleil est délétère. Ainsi, si vous voulez profiter des bienfaits du soleil pour augmenter votre taux de vitamine D quelques minutes par jour suffisent. Profitez des beaux jours en découvrant vos bras ou vos jambes et fuyez les heures les plus chaudes de la journée. Après une dizaine de minutes, prévoyez un chapeau et une crème solaire. Si vous avez une peau particulièrement sensible discutez des potentiels bénéfices d’une exposition avec votre dermatologue au préalable.

À LIRE AUSSI
>> L'obésité favorise les carences en vitamine D
>> Les cabines d'UV bientôt interdites ?
>> Les cabines UV responsables de 800 morts par an

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter