L’étude santé du jour : une poignée de noix pour limiter le risque de cancer du côlon

Santé
PRÉVENTION – Une étude scientifique américaine démontre que manger une poignée de noix par jour, l’équivalent de 30 grammes, permet de réduire le risque de cancer colorectal, surtout chez l’homme.

Chaque année, le cancer du côlon, ou colorectal, tue près de 9337 hommes et 8496 femmes. Cela en fait l’un des cancers les plus meurtriers de l’Hexagone alors que s’il est détecté assez tôt, il peut être guéri neuf fois sur dix. D’où l’importance du dépistage.

Pour mieux se protéger de ce mal, une nouvelle étude américaine suggère que manger régulièrement une poignée de noix serait efficace. En effet, les oléagineux modifient les bactéries intestinales et préviennent ainsi le risque de développer une tumeur. Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue Cancer Prevention Research.

EN SAVOIR +
>> 
Cancer du côlon : l'importance du dépistage
>> 
Cancers : les décès sont moins nombreux en France

Méthodologie : une étude menée sur les souris
Pour arriver à ce constat, les chercheurs de l’université du Connecticut et du Jackson Laboratory for Genomic Medicine (Etats-Unis) ont mené une expérience sur des souris mâles et femelles. Ils ont ajouté des noix dans la nourriture du premier groupe. L’équivalent de 7 à 10,5% de leur apport calorique quotidien. Les habitudes alimentaires du second groupe n’ont pas été modifiées. Les chercheurs ont également prélevé des échantillons de matières fécales pour en analyser les bactéries.

Ce que l’étude a montré : 2 à 3 fois moins de risques
Les résultats montrent que les souris mâles qui ont bénéficié d’une alimentation riche en noix ont deux à trois fois moins de risques de développer un cancer colorectal, comparé au groupe témoin. "Nos résultats montrent pour la première fois que la consommation de noix peut réduire significativement le risque de tumeur à l’origine du cancer du côlon", se félicite le Dr Daniel Rosenberg, un auteur de l’étude. En analysant les excréments des souris, les chercheurs expliquent que les noix agissent comme des probiotiques. En clair, ils modifient la flore intestinale et empêchent le développement de la tumeur.

EN SAVOIR + >> Tout ce que vous devez savoir sur votre flore intestinale, votre deuxième cerveau

En revanche, la recherche ne révèle pas un effet protecteur significatif chez les femelles. 

Ce qu’il faut en conclure : 30 grammes de noix par jour
On savait les noix efficaces pour contrer les maladies cardiovasculaires et retarder l’apparition du "mauvais" cholestérol . Cette nouvelle étude montre désormais que c’est un allié anticancer. Pourquoi ? Cet aliment est riche en Oméga-3, en Oméga-6 et en vitamines du groupe B, des nutriments essentiels pour entretenir une bonne santé. En transposant les résultats obtenus sur la souris à l’homme, les scientifiques recommandent ainsi de déguster 30 grammes de noix par jour, soit une poignée. Un moyen 100% naturel de tenir ce cancer à l’écart.

A LIRE AUSSI
>>  Une poignée de noix quotidienne pour rester au top de sa forme
>> 
Les noix améliorent la qualité du sperme
>> 
Pour mincir, mangez des amandes !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter