L’étude santé du jour : une poignée de noix quotidienne pour rester au top de sa forme

Santé

ALIMENTATION – Avoir du cholestérol augmente les risques cardiovasculaires. Dans le cadre d’un régime équilibré il est possible de repousser son apparition. Mais certains aliments peuvent faire des miracles en la matière.

Une bonne santé cardiovasculaire ainsi qu’un poids de forme passent par la pratique d’une activité physique régulière, mais également par un régime équilibré et pauvres en graisses saturées. Mais le tableau ne s’arrête pas là.

Il y a quelque temps, nous avions relayé une étude qui tendait à prouver que pour protéger son cœur il y avait, certes, des choses à éviter, mais aussi des aliments à privilégier . Ainsi, faire la chasse à tous les gras n’est pas recommandé car certains d’entre eux sont essentiels pour un bon entretien du système cardiovasculaire. C’est le cas, des acides gras poly-insaturés, ou Omega 3 et 6 présents dans les poissons gras, les œufs, les huiles végétales et les oléagineux. Et voici qu’une étude d’une équipe médicale barcelonaise vient de confirmer le rôle de ces derniers et plus particulièrement des noix pour favoriser un bon état de santé général, et cela sans prendre de poids. Ces résultats ont été présentés à la Conférence annuelle Experimental Biology de San Diego .

► Méthodologie : 700 personnes âgées
Pour comprendre le rôle protecteur des noix sur notre organisme, les chercheurs ont recruté 700 personnes, hommes et femmes, âgées de 69 ans et plus. La moitié d’entre elles s’est vue prescrire une poignée quotidienne de noix à ajouter à leur régime alimentaire, les autres non.

EN SAVOIR + >> Pour mincir, mangez des amandes

► Ce que l’étude a démontré : les noix protègent du cortège de maladies associées à l’âge
Très rapidement, les scientifiques se sont aperçus que les personnes qui avaient rajouté cette portion d’oléagineux dans leur assiette de tous les jours avaient beaucoup moins de risques de développer des pathologies artérielles ou le fameux syndrome métabolique qui peut mener à des pathologies de type obésité. De plus, après un an à ce régime, les volontaires qui avaient consommé des noix avaient vu leur taux de cholestérol drastiquement chuter, abaissant par la même occasion les risques d’accident cardiovasculaires.

► Ce qu’il faut en conclure : du bon gras qui n’influe même pas sur le poids
Pendant longtemps les noix ont été considérées comme des aliments riches sur le plan énergétique. Mais en l’espèce, dans le cadre d’une consommation contrôlée, à savoir une poignée quotidienne, les participants à l’étude n’ont pas vu leur poids augmenter. Un argument supplémentaire en faveur du bon gras donc, qui en plus de nous protéger contre de nombreuses pathologies ne nous fait pas grossir. Rappelons que selon la Friedman School of Nutrition, basée à Boston,  une consommation régulière d’acides gras poly-insaturés pourrait sauver jusqu'à un million de vies dans le monde par an. 
 
A LIRE AUSSI
>> Les noix améliorent la qualité du sperme
>> Des noix pour lutter contre le cancer du sein >> Le piment, une arme contre le cholestérol

Lire et commenter