L'étude santé du jour - Votre iPhone est-il dangereux pour votre sommeil et votre travail ?

L'étude santé du jour - Votre iPhone est-il dangereux pour votre sommeil et votre travail ?

DirectLCI
NUIT - Selon une récente étude américaine, l'utilisation du smartphone après 21 heures influerait sur la quantité et la qualité du sommeil et par conséquent entraîner une moins bonne motivation au travail le lendemain.

La journée, ils peuvent être plus qu'utiles mais le soir, ils sont loin de vous rendre service. Les smartphones et leurs conséquences sur la santé sont une nouvelle fois mis en avant dans une étude qui met en garde les plus addicts des utilisateurs. Des chercheurs de la Michigan State University y révèlent que l'utilisation de ces téléphones à des fins professionnelles après 21 heures perturberait non seulement la qualité du sommeil mais aussi celle du travail du lendemain.

"Les smartphones sont presque uniquement conçus pour perturber le sommeil", explique dans un communiqué Russel Johnson, co-auteur des travaux, publiés dans la revue Organizational Behavior and Human Decision Processes. "Ils nous gardent mentalement éveillés tard dans la soirée, ce qui empêche de se détacher du travail et de se détendre complètement pour s'endormir". Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont fait appel à 82 cadres et 161 employés dans diverses professions.

Une "arme à double tranchant"

Pendant deux semaines, tous les participants devaient répondaient quotidiennement à un questionnaire. Ils leur fallait noter la fréquence d'utilisation de leur smartphone ou d'autres appareils électroniques et des informations sur la qualité de leur sommeil. Il s'avère que, quelle que soit la personne interrogée, ces téléphones avaient un impact sur la qualité de leur sommeil et donc sapaient l’énergie du lendemain. Des conséquences beaucoup plus notables qu'avec la télé ou l'ordinateur, note le chercheur.

Car outre l'aspect psychologique, les effets seraient également physiologiques. Les smartphones émettent en effet une lumière bleue en continu et à proximité directe du visage, ce qui perturberait le cycle de sommeil : cela empêche la mélatonine, une hormone naturelle, de favoriser l'endormissement. "C’est une arme à double tranchant. L'utilisation de nuit de smartphones semble avoir des effets sur la capacité des gens à dormir et sur ​​les fonctions essentielles de récupération de sommeil.", ajoute le chercheur.

La solution ? Elle est pourtant simple : éteindre son smartphone dans la soirée, même si ce n'est pas toujours pratique dans le monde des affaires. "Il peut arriver que remettre son travail au lendemain entraîne des conséquences, mais pour beaucoup d'autres nuits, le sommeil sera votre meilleur allié", conclut le chercheur. Rien de mieux qu'une bonne nuit de sommeil pour récupérer de la fatigue physique et nerveuse et favoriser ses capacités cognitives comme la concentration et renforcer ses défenses immunitaires.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter