L'étude sexo - Pourquoi les Françaises ont plus de mal à jouir que leurs voisines

L'étude sexo - Pourquoi les Françaises ont plus de mal à jouir que leurs voisines

SEXUALITÉ - Les Françaises présentent des difficultés à atteindre l’orgasme, selon une enquête internationale, contrairement à leurs voisines européennes. Explications.

Atteindre l’orgasme lors des relations intimes ne semble plus être une chose aisée pour les Françaises. Selon les résultats d’un sondage Ifop* pour le site de webcam CAM4.fr, en France, 49% des Françaises admettent avoir du mal à monter au septième ciel avec leur partenaire. Il s’agit de la proportion la plus importante en la matière, parmi les 8000 femmes interrogées de huit nationalités différentes.

Comparées à leurs voisines européennes, les Françaises sont en tête du podium des femmes les moins exposées à l'orgasme. La part des femmes qui présentent ces difficultés est de l’ordre de 28% au Pays-Bas, d’environ 40% en Espagne, de 41% au Royaume-Uni et de 42% en Allemagne.

Pourquoi une Française sur deux n’est-elle pas sexuellement épanouie ?

D’après les explications de l’ enquête internationale , les Françaises font la part belle à la pénétration. 82% des femmes la pratiquent régulièrement, selon les chiffres. Une proportion qui est bien supérieure en France que dans les autres pays (60 à 74%).

Pourtant, c’est dans l’Hexagone que l’on dénombre le moins de femmes satisfaites avec cette méthode (24%). Si la pénétration se montre efficace pour un grand nombre de femmes, elle n'est pas toujours efficace.

À LIRE AUSSI >> La musique peut (aussi) vous donner des orgasmes

Qu’est-ce qui marche ?

La double stimulation du clitoris et du vagin est la méthode la plus efficace pour jouir, selon l’enquête. A travers le monde, deux femmes sur trois disent jouir "facilement" lors d’une simple pénétration vaginale. Mais cette part monte à plus de trois sur quatre quand leur partenaire caresse leur clitoris en même temps.

Le clitoris qui endosse ainsi un statut d'assurance tout-risque. Toutes les pratiques qui impliquent une forme de stimulation du clitoris favorisent le plaisir ultime, que ce soit dans le cadre d’une pénétration vaginale (33%), d’une auto-stimulation (35%) ou d’un cunnilingus (29%).

Les positions qui favorisent l’orgasme

Contrairement aux idées reçues, l'orgasme est bien plus facile à atteindre quand on s'active pour lui. Par exemple : la position d’"andromaque" (la femme est assise sur l’homme), qui ouvre les portes du paradis orgasmique à 58%. Gardons-nous toutefois de laisser à une seule position la responsabilité de l'orgasme féminin : selon l'étude, celle du missionnaire – l'homme au-dessus de la femme – reste la plus répandue et aussi... la plus efficace.

À LIRE AUSSI >> 5 conseils primordiaux pour atteindre l'orgasme

Evidemment, gardons-nous également de faire de l'orgasme un absolu de la relation sexuelle. Le plaisir s'obtient autrement, et c'est heureux !

*Cette enquête a été menée auprès de 8000 femmes vivant dans les principaux pays d’Europe (France, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Allemagne, Pays-bas) et d’Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada).

EN SAVOIR + >> L'étude sexo du jour : l'orgasme vaginal n'existe pas, tant mieux !
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron désormais confirmées en France

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Présidentielle 2022 : que retenir du premier meeting de campagne d'Éric Zemmour ?

Prime de Noël 2021 : à quelle date sera-t-elle versée et pour quel montant ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.