L'Inde fête ses trois ans sans polio

L'Inde fête ses trois ans sans polio

DirectLCI
VIRUS - Bonne nouvelle, l'Inde célèbre actuellement ses trois années sans cas de polio. L'un des plus beaux succès dans la lutte mondiale contre cette maladie car c'est au terme d'une campagne massive de vaccination qu'elle a pu être éradiquée.

Trois ans. Trois ans sans aucun cas de poliomyélite recensés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un anniversaire que l'Inde célèbre actuellement, et qui donne l'espoir d'une éradication totale dans le pays. Cet objectif pourrait bien être officiel en mars prochain, quand l'organisation aura achevé ses vérifications. Une réussite qui s'insère dans un contexte de recul du virus au niveau mondial.

La poliomyélite, plus couramment appelée polio, est une maladie provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie totale en quelques heures. La fièvre, l’asthénie, les céphalées, les vomissements, la raideur de la nuque et les douleurs dans les membres en sont les premiers symptômes. Elle touche principalement les enfants de moins de cinq ans et parmi les sujets paralysés, 5 à 10 % meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner.

La prévention est la seule option

"Le nombre des cas de poliomyélite a diminué de plus de 99 % depuis 1988, passant de 350 000 à 223 cas notifiés en 2012", explique l'OMS. En 2013, il ne reste plus que trois pays d’endémie (Afghanistan, Nigeria et Pakistan), alors qu’ils étaient plus de 125 en 1988. Tant qu’un seul enfant reste infecté, tous les autres, dans tous les pays, risquent de contracter la poliomyélite." En Inde, le dernier cas de polio remonte au 13 janvier 2011 : une fillette de 18 mois qui habitait un bidonville de Calcutta.

Le pays a réussi à éradiquer le fléau en menant un programme massif de vaccination. Car il n’existe pas de traitement, mais un vaccin antipoliomyélitique confère à l’enfant une protection à vie si les rappels sont bien respectés. "La réussite indienne marque un tournant monumental et malgré la densité de sa population et ses problèmes sanitaires, l'Inde a montré sa capacité à vaincre la maladie", a déclaré Nicole Deutsch, chef des opérations de lutte contre la polio pour l'Unicef en Inde.

De nouveaux foyers inquiétants

Faute de statistiques officielles, les experts estiment que plusieurs millions de personnes souffrent en Inde d'infirmité due à la polio. Avant les débuts de la vaccination dans les années soixante-dix, près de 300 000 personnes par an étaient touchées. Ce chiffre est descendu entre 50 000 à 150 000 cas quand les efforts d'éradication sont devenus consistants dans le milieu des années 90. La lutte contre cette maladie a nécessité en Inde des milliards de dollars d'investissement public et privé dans des programmes de vaccination.

"L'année 2012 a été l'année où l'on a enregistré le plus faible nombre de cas dans les pays endémiques. Et pour 2013, il y en a jusqu'ici encore moins, toutes les vérifications n'étant pas terminées, indique Hamid Jafari, expert de la polio à l'OMS. Mais en dépit de ces succès, la Syrie apparaît comme le nouveau territoire inquiétant alors que la poliomyélite avait disparu depuis 1999. L'OMS et l'Unicef y ont lancé une campagne massive de vaccination dans le but de protéger près de deux millions d'enfants.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter