Lutte contre le sida : le "deepfake" de Donald Trump déjà vu 3 millions de fois

Santé

SANTÉ – Et si une fausse vidéo devenait finalement une réalité ? C’est ce qu’espère Solidarité Sida, qui a publié ce dimanche un "deepfake" (fausse vidéo) de Donald Trump annonçant la fin de la maladie. Une intox pour inciter les chefs d'Etats à rendre les traitements accessibles à tous. En 48h, elle a été vue 3 millions de fois.

"J’ai une grande nouvelle. Aujourd’hui, nous avons éradiqué le sida". Ces mots sortent de la bouche de Donald Trump, dans une vidéo postée dimanche sur les réseaux sociaux. Encore une bourde ou un effet de manche du Président américain ? Non, cette fois-ci, Donald Trump n'y est pour rien. Cette vidéo est une deepfake, comprendre un montage où, grâce aux nouvelles technologies, on fait bouger la bouche de l'hôte de la maison blanche lui prêtant des mots qu'il n'a jamais prononcé. Une fausse vidéo hyperréaliste, mais pour la bonne cause, clame Solidarité Sida, à l'origine de cette supercherie. "Il aura fallu un comédien, des modélistes 3D et de puissantes machines pour faire correspondre le visage de Trump et les paroles qui lui sont prêtées dans cette vidéo plus vraie que nature", raconte l'association. 

Une fake news qui pourrait devenir vraie

Cette vidéo, devenue virale, a avant tout un but sensibilisateur et mobilisateur. "Ceci est une fake news, la première qui peut devenir vraie si le 10 octobre prochain les chefs d'Etats s'engagent à rendre le traitement accessible à tous", peut-on lire en conclusion de la vidéo. 

Le 10 octobre se tient en effet la Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme à Lyon. Emmanuel Macron et de nombreux chefs d'Etat y participeront. Ce "doit être un grand jour pour la lutte contre le sida", annonce Solidarité Sida, car "16 millions de vies sont en jeu". L’association et son président d’honneur, Antoine de Caunes, ont "décidé d’agir pour mobiliser les opinions, les décideurs et tous ses réseaux d’influenceurs".

"La fin des épidémies ne sera possible que grâce à une véritable volonté politique", annonce de son côté le Fonds mondial, alors que près de 18 milliards de dollars pour la période 2020-2022 sont nécessaires pour éradiquer les maladies, selon des experts de Global Fund Advocates Network. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter