Mal de dos : le yoga peut-il vous aider ?

Santé

DOULEUR - Quand le mal de dos s'immisce dans votre quotidien, le premier réflexe reste de se tourner vers l'armoire à pharmacie à la recherche d'un anti-douleur. Pourtant, d'après des études scientifiques, la solution pourrait se trouver ailleurs.

Qui n’a jamais eu mal au dos ? 80% des Français en souffriront au moins une fois dans leur vie. D’ailleurs, la lombalgie représente la première cause d’invalidité avant l’âge de 45 ans (d’après les chiffres de la Caisse nationale d’Assurance maladie des travailleurs salariés). Les patients se ruent souvent vers les médicaments anti-douleur sans penser à explorer d’autres pistes. Pourtant, le yoga pourrait aider à apaiser ces douleurs. C’est le bilan d’une méta-analyse menée par des experts du Cochrane, un institut collaboratif à but non lucratif spécialiste des questions médicales. Ces résultats, publiés par la Cochrane Library, ont également été relayés en France par nos confrères de Santé Log.

Lire aussi

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs de la University of Maryland School of Medicine (Baltimore, Etats-Unis) ont analysé douze essais randomisés menés sur un total de 1080 participants âgés de 34 à 48 ans et résidant au Royaume-Uni, en Inde et aux Etats-Unis. Tous souffraient d’une lombalgie chronique sans cause identifiée. Les différentes études ont comparé l’intérêt du yoga par rapport à d’autres exercices ou types d’intervention destinés à réduire la douleur lombaire.

Améliorer les capacités physiques

Résultat ? D’après la méta-analyse, la pratique du yoga peut réduire (légèrement) la douleur au bas du dos et améliorer les capacités physiques sur une période de 6 à 12 mois par rapport à ceux qui ne pratiquent aucune activité. Pour cette étude, les patients ont pratiqué des formes de yoga spécialement étudiées pour soulager les douleurs lombalgiques. Les exercices étaient exclusivement dispensés par des professeurs qualifiés.

Lire aussi

Attention, toutefois. Dans de rares cas, chez environ 5% des participants, les symptômes sont amplifiés. Ces résultats sont issus d’un court suivi, et d’autres recherches à long terme sont nécessaires pour conforter ces conclusions et constater les effet sur un temps plus long.

Lire aussi

En vidéo

Trois mouvements pour soulager le mal de dos

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter