Maladies du cœur : le régime méditerranéen serait plus efficace que les statines

Santé

Alors que les maladies cardiovasculaires sont responsables du plus grand nombre de décès dans le monde, une nouvelle étude montre que le régime alimentaire dit "méditerranéen" serait meilleur pour le cœur que les médicaments.

La réputation du régime méditerranéen n’est plus à faire. En donnant une place de choix aux légumes, céréales, huile d’olive et poissons, ce type d’alimentation aide à prévenir les maladies cardiovasculaires. Un constat prouvé scientifiquement sur la population générale.

Mais une nouvelle étude a voulu connaître l’impact d’un tel régime sur les personnes déjà touchées par une maladie du cœur. "Qu’est-ce qui arrive à ces personnes ? Le régime méditerranéen est-il efficace pour eux aussi ?",  s’est interrogé le Pr Giovanni de Gaetano, responsable du département d’Epidémiologie et de prévention du IRCCS Neromed Intitute de Pozzilli, en Italie. Les résultats de cette étude, présentés lors d’une conférence à Rome et relayés par EureKAlert, suggèrent que oui. Les scientifiques préconisent ainsi d’y recourir avant les statines.

Méthodologie : les habitudes de 1.200 personnes analysées

Pour cette étude, les chercheurs ont suivi 1.197 personnes ayant souffert d’un trouble cardiaque pendant 7 ans. Outre l’alimentation, ils ont pris en compte l’âge, le sexe, la pratique d’un exercice physique, le tabagisme et d’autres facteurs pouvant altérer les conclusions. Pendant la durée de la recherche, 208 patients sont décédés des suites d’une maladie du cœur. 

Ce que l’étude a démontré : des risques réduits de 37%

"Nous avons constaté que ceux dont l’alimentation se rapproche le plus du régime méditerranéen ont 37% moins de risque de décès prématuré que ceux qui ont des habitudes alimentaires plus éloignées de ce type de régime" affirme le Pr de Gaetano.

Cependant, le risque de cause à effet doit encore être prouvé. "Nous pensons que les effets anti-inflammatoires de certains aliments peuvent réduire de manière générale les décès, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires ", ajoute le Pr de Gaetano. 

Lire aussi

    Ce qu’il faut en conclure : privilégier ce type de régime

    Les traitements anti-cholestérol ont longtemps été considérés comme la méthode la plus efficace pour lutter contre les maladies cardiaques. Mais ces certitudes sont donc désormais remises en cause.  "Si un changement de style de vie fonctionne, alors pourquoi prendre des statines ?", demande l’ancien directeur du National Health Service (NHS), David Nicholson. Surtout que ces traitements peuvent provoquer des effets secondaires comme des troubles digestifs, des céphalées ou des éruptions cutanées. 

    Améliorer la prise en charge des maladies cardiaques est un enjeu de santé publique. Une récente étude révèle par exemple qu’elles tuent 17,3 millions de personnes à travers le monde chaque année, ce qui en fait la première cause de décès. En France, elles arrivent en deuxième position, juste derrière le cancer.  

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter