Quatorzaine : pour Martin Hirsch, "il vaut mieux 8 jours bien respectés que 14 jours mal respectés"

Quatorzaine : pour Martin Hirsch, "il vaut mieux 8 jours bien respectés que 14 jours mal respectés"
Santé

INTERVIEW - Invité politique d'Elizabeth Martichoux ce lundi 7 septembre 2020, Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, revient notamment sur la volonté du gouvernement de réduire la durée de la quatorzaine, ces 14 jours d'isolement actuellement appliqués aux malades du Covid-19 et leurs cas contacts.

Le délai d'isolement pour le coronavirus bientôt raccourci de moitié ? C'est du moins l'ambition du ministre de la Santé, Olivier Véran, qui a annoncé samedi vouloir assouplir une des mesures appliquées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, la "quatorzaine ", cette période de deux semaines d’isolement préconisée aux malades et aux fameux "cas contacts" (susceptibles d’avoir été contaminés), pour limiter la transmission du Covid-19. 

Sur ce sujet, Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, invité politique ce lundi sur LCI, assure qu'"il vaut mieux 8 jours bien respectés que 14 jours mal respectés" : "On a du mal à savoir si les Français les respectent, précise-t-il. On a du mal à savoir, on contrôle peu, c'est souvent compliqué : si on a les résultats après quelques jours, on se dit 'si je me suis pas isolé les jours d'avant, vais-je m'isoler les jours d'après ?'. On a quelque chose où l'on peut resserrer les mailles du filet et on y travaille tous."

Lire aussi

"On peut encore éviter d'aller dans le mur"

Interrogé ce dimanche sur LCI, l'épidémiologiste Arnaud Fontanet a tiré la sonnette d'alarme : "Aujourd'hui on a une croissance de 30% du nombre de cas par semaine, de 15% du nombre d'hospitalisations. Si on continue avec ce même rythme, on arrivera sur une situation critique en décembre dans plusieurs régions de France" prévient-il. D'où une question légitime : allons-nous droit dans le mur ?

"On peut encore éviter d'aller dans le mur, tempère le directeur général de l’AP-HP. On retrouvera une situation compliquée économiquement avec des besoins de restriction de circulation, sanitairement avec des hôpitaux pleins. On y irait si on n'arrive pas à fléchir cette tendance dans un mois et demi ou deux mois mais il est tout à fait encore temps de l'infléchir. C'est pour cela que tout le monde insiste sur la nécessité de dépister mieux et plus rapidement, de tracer mieux et plus rapidement, d'isoler et de respecter les différentes mesures pour éviter le mur et on doit l'éviter."

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Martin Hirsch est par ailleurs revenu sur les tests et les délais trop longs pour obtenir les résultats : "C'est problématique en terme de Santé publique et c'est un problème qu'on espère résoudre rapidement, confirme-t-il. Il y a un moment où on se posera la question de savoir si on accepte des tests un peu moins sensibles mais donnant des résultats beaucoup plus rapidement"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent