Coronavirus : un masque réutilisable 100 fois conçu par Michelin et des chercheurs

Coronavirus : un masque réutilisable 100 fois conçu par Michelin et des chercheurs
Santé

COVID19 - Des industriels et des chercheurs, dont certains employés par le CEA de Grenoble et Michelin à Clermont-Ferrand, ont mis au point un masque réutilisable 100 fois, composé de filtres lavables, et d'un coût grand public de 28 euros. L'objectif est de produire 500.000 masques de ce type d'ici la fin du mois de mai.

Des industriels et des chercheurs, dont certains employés par le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Grenoble et Michelin à Clermont-Ferrand, ont mis au point un masque réutilisable 100 fois et d'un coût grand public de 28 euros. Conçu par une imprimante 3D parmi les plus performantes au monde, ce masque est la dernière version parmi cinq prototypes testés en à peine 15 jours. 

Le masque sera livré avec cinq filtres lavables permettant 100 utilisations, soit un coût de 28 centimes par utilisation. Il est ainsi cinq fois plus rentable que le fameux masque FFP2, qui coûte trois euros et n'est pas réutilisable. Une fois ce masque acquis, il sera possible d'acheter simplement des filtres pour continuer à s'en servir.

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

La production de ces masques a été confiée à la société Ouvry, PME lyonnaise spécialisée dans les équipements de protection individuels NRBC (nucléaire, radiologiques, biologique et chimique). L'objectif d'ici la fin du mois de mai, dans un mois, est de fabriquer 500.000 masques de ce type.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent