Maternité : le retour à domicile sera mieux encadré

Maternité : le retour à domicile sera mieux encadré

NAISSANCE - Les conditions de sorties de maternité après un accouchement sont revues par la Haute Autorité de Santé (HAS) dans ses dernières recommandations, qui mettent particulièrement l'accent sur l'accompagnement des jeunes mamans et de leur enfant une fois de retour à leur domicile.

Jusqu'à combien de temps peut-on rester à la maternité après l'accouchement ? Il n'existait pas de réponse officielle avant aujourd'hui. Pour la première fois la Haute Autorité de Santé (HAS) fixe la durée standard des séjours en maternité dans ces dernières recommandations. A partir de l'heure de naissance de l'enfant, il est possible de sortir entre 72 et 96 heures après un accouchement naturel et entre 96 et 120 heures après un accouchement par césarienne s'il n'y a pas de complications.

Par ailleurs, une sortie était jugée "précoce" lorsque la mère rentrait chez elle au cours des 48 heures après l'accouchement. Désormais, la HAS recommande d'allonger ce délai jusqu'à 72 heures pour le premier cas et 96 heures pour le second. L'autorité évoque également la période qui suit le retour au domicile, moment où les "femmes évoquent des réserves alors qu'elles sont globalement satisfaites de la prise en charge de la grossesse et de l'accompagnement", précise-t-elle dans un document.

Un professionnel référent indispensable

Pour mieux anticiper cette étape, elle recommande de choisir un professionnel référent à contacter avant la naissance qui effectuera ce suivi. Ce rôle peut être rempli par une sage-femme (libérale ou appartenant à un centre de Protection Maternelle et Infantile), un médecin généraliste ou un médecin spécialiste. "Ce professionnel est chargé de repérer des situations à risque et d'orienter la femme vers d'autres professionnels en cas de complication (…) et de conseiller les jeunes parents", indique la HAS.

Près de 800 000 accouchements sont pratiqués en France chaque année, estime la Haute Autorité de Santé. La durée moyenne de séjour à la maternité s'élevait en 2009 à 4,3 jours en France contre 3,1 dans les pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Depuis 2013, un dispositif, intitulé Prado et mis en place par l'Assurance maladie, permet d'améliorer la prise en charge, par des sages-femmes, de jeunes mamans à leur domicile, favorisant ainsi des séjours à la maternité de plus en plus courts. La HAS va donc à contre-courant de cette tendance.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : Éric Zemmour blessé au poignet après avoir été chahuté en début de meeting

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron confirmées en France

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.