Médicaments : attention à ne pas confondre les gélules de Duloxétine et de Doliprane

Pour éviter les erreurs,  jetez toujours un coup d’œil sur la boîte !
Santé

CONFUSION – Suite à des erreurs médicamenteuses, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) annonce que les gélules Duloxétine Mylan 30 mg et 60 mg vont changer de couleur.

Prenez garde ! Si leurs couleurs sont semblables, leurs actions sont bel et bien différentes. "Des erreurs médicamenteuses liées à une confusion entre les gélules de couleurs identiques de Duloxétine Mylan 60 mg et de Doliprane 500 mg" ont été remontées à l’Agence nationale du médicament (ANSM). 

Problème : le Duloxétine Mylan est un antidépresseur alors que le Doliprane est un antidouleur. Le premier, disponible sur ordonnance, présente donc des effets indésirables beaucoup plus importants que le second. Si un de vos proches le prend par inadvertance ou que vous doublez la dose, vous risquez de ressentir des maux de tête, des vertiges, des nausées ou encore des douleurs musculaires. Des troubles, qui en plus d'être désagréables, peuvent vous mettre en danger. Si vous prennez la voiture  après l'avoir avalé, par exemple. 

Pour limiter les risques, l’ANSM annonce dans un communiqué que de nouvelles spécialités de Duloxétine Mylan 30 mg et 60 mg vont être mis à disposition en ville à partir du 5 septembre 2016. 

Ces nouvelles gélules vont ainsi prendre une taille et une couleur plus proche de la spécialité de référence : le Cymbalta. Mais ce n’est pas tout, puisqu’elles vont aussi changer de nom. Duloxétine Mylan 30 mg et 60 mg s’appellera désormais Duloxétine Mylan Pharma 30mg et 60mg. Enfin, pour éviter tout risque de confusion, une photographie sera affichée sur les nouvelles boîtes. 

De plus, l’agence sanitaire recommande aux services de soins "de limiter la coexistence des anciennes et des nouvelles gélules en mettant en place un stockage séparé." Afin de limiter les risques d’erreurs médicamenteuses, l’ANSM rappelle de lire attentivement les informations mentionnées sur la boîte et la notice d’utilisation. Et pour éviter que votre petit dernier ne s'y perde, pensez à bien séparer les médicaments disponibles sur ordonnance de ceux qui ne le sont pas. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter