Méningite : aux Etats-Unis, un bébé de 18 jours décède après avoir été contaminé par un simple baiser

Santé

BAISER MORTEL – Le virus de l’herpès, à l’origine de la méningite, se transmet très facilement, par un baiser par exemple. Mais aussi affectueux soit-il, le geste d'amour peut être fatal pour les nouveau-nés. Une famille américaine en a fait la douloureuse expérience, après que leur fille de 18 jours a succombé à la maladie. Dans un message publié sur Facebook, ils mettent en garde tous les parents.

Les nourrissons sont à croquer, à tel point qu’on a envie de les couvrir de baisers. Mais dans les premiers mois de leurs vies, les bouts de choux sont fragiles et très sensibles aux virus. Ce n’est pas pour rien que l’on conseille aux parents de ne laisser personne embrasser leur bébé dans les premiers jours suivant la naissance. Nicole et Shane Sifrit, des Américains résidant dans l’Iowa, en ont fait l’amère expérience. Ils ont vu leur fille, Mariana, née le 1er juillet 2017, rendre son dernier souffle 18 jours seulement après être venue au monde.

Il est très fréquent d'attraper le virus, mais il évolue très rarement en méningite- Dr Tanya Altmann

Un décès tragique dont l’origine a été identifié par les médecins de l’hôpital pour enfants de l’université de l’Iowa. Mariana a été contaminé par le virus de l’herpès, HSV1, qui se transmet par contact des muqueuses buccales ou génitales. Dans ce cas précis, le fautif serait un baiser. 

"Il est très fréquent d'attraper le virus, mais il évolue très rarement en méningite, a expliqué le pédiatre Tanya Altmann à CNN. Les deux premiers mois après la naissance d'un enfant sont très critiques, car un virus peut se propager rapidement et causer une maladie grave chez les nouveau-nés". C’est ce qui est arrivé à la petite Mariana, qui a contracté une méningite virale moins d’une semaine après sa naissance. Et ce ne serait pas les parents qui auraient transmis l’herpès à leur fille, rapporte le média américain, puisque ni l’un ni l’autre n’est porteur du virus.

Lire aussi

Nous espérons que l’histoire de Mariana aidera à sauver la vie de nombreux nouveau-nés"- Nicole Sifrit

Dans un message émouvant publié sur Facebook, Nicole Sifrit,  a rendu hommage à son bébé : "Notre princesse Mariana Reese Sifrit a gagné ses ailes d’ange à 8h41 ce matin, dans les bras de son papa et de sa maman juste à côté d’elle. Elle ne souffre plus et elle est maintenant avec le seigneur. Merci à tous ceux qui ont suivi son parcours et nous ont soutenu dans cette épreuve". Avant d'ajouter : "Elle n’avait que 18 jours mais elle a marqué le monde et nous espérons que l’histoire de Mariana aidera à sauver la vie de nombreux nouveau-nés. RIP mon ange". 

Les symptômes sont en effet difficiles à identifier chez les nourrissons. C'est le manque d’appétit de Mariana qui a mis la puce à l’oreille de ses parents. Mais le site Ameli.fr identifie d'autres symptômes qui doivent inquiéter les jeunes parents : "si votre bébé a un comportement inhabituel (geignements, pleurs incessants, irritabilité, somnolence anormale), s'il refuse de s'alimenter, s'il a un teint gris ou marbré, s'il paraît abattu et "mou", consultez sans tarder votre médecin". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter