Michel-Edouard Leclerc : se mobiliser encore et toujours plus pour lutter contre la maladie d’Alzheimer

Michel-Edouard Leclerc : se mobiliser encore et toujours plus pour lutter contre la maladie d’Alzheimer

Santé
Avec
DirectLCI
INTERVIEW – Alors que l’opération "Une orchidée pour la mémoire" a été lancée le 11 septembre, le président des centres E. Leclerc revient sur l’engagement de son enseigne dans lutter contre la maladie d’Alzheimer.

Pourquoi avez-vous choisi de vous engager pour lutter contre la maladie d’Alzheimer ?

A l'origine, ce sont les adhérents*  E.Leclerc du Grand Ouest qui m'ont entraîné dans ce combat. Nolwenn Leroy, elle-même très engagée a sollicité Bruno Roudaut, le patron du centre E.Leclerc de Saint-Brandan (Côtes d'Armor), et ils ont lancé une collecte de fonds avec l'opération "Une orchidée pour la mémoire". J'ai tout de suite trouvé que cette opération était efficace et pédagogique à la fois. J'ai donc décidé de mobiliser et de sensibiliser d'autres magasins dans les régions pour relever le défi des Bretons ! 


Pourquoi cette cause plus qu’une autre ?

Près de 900.000 Français sont directement touchés par cette maladie neurodégénérative. C'est la maladie la plus fréquente et de nombreux malades ignorent qu'ils sont concernés par cette maladie qui finit par impacter très négativement la vie quotidienne, surtout lorsque les symptômes sont détectés tardivement.  

J'ai aussi une raison très personnelle de soutenir les chercheurs dans la recherche contre la maladie d'Alzheimer. J'ai vu l'effet de cette maladie sur mon propre père, Edouard Leclerc. Sa force de caractère lui permettait de faire illusion en public, mais j'ai vu la douleur et surtout le poids que représente l'accompagnement de cette maladie qui mérite qu'on se mobilise encore plus.


En quoi consiste l’opération "Une orchidée pour la mémoire" ?

Les magasins E.Leclerc se mobilisent à l’occasion de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer qui se tient le 21 septembre cette année.  Le principe est simple : du 11 au 29 septembre 2018, des orchidées seront proposées au prix de 8,95 €. Pour l’achat d’une orchidée, 4€ seront reversés à la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer pour combattre la maladie ! 


Nolwenn Leroy comme marraine, c’était une évidence ? 

Nolwenn Leroy a commencé par chanter pendant le Gala de la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer. Si on reprend dès le début de l'histoire, c'est elle qui avait envie de faire plus que cela, c'est elle qui a initié l'opération "Une orchidée pour la mémoire" avec  nos collègues  bretons en 2013. Depuis 2017, l'opération est devenue nationale dans nos magasins dans la France entière et Nolwenn Leroy, naturellement est toujours la marraine de l'opération


Cette opération prend de l’ampleur depuis son extension à tout le territoire…Qu’est-ce qu’elle a permis de faire concrètement ? 

L'idée, c'est qu'on s'imagine que la maladie d'Alzheimer touche uniquement les personnes âgées mais ce n'est pas le cas ! Avec cette opération, l'enjeu est de soutenir la recherche pour financer des travaux sur la détection précoce de la maladie. C'est crucial car cela peut en  freiner la progression !


L’année dernière, l’objectif de 400.000 euros a été dépassé. Quel est celui de cette année ? Que souhaitez-vous faire avec ?

Je suis fier des 459.000 euros qui ont été collectés grâce aux centres E.Leclerc et à la mobilisation de nos clients  pour la première campagne nationale en 2017.  Pour 2018, nous espérons amplifier ce bel élan et rassembler 600.000 euros pour la Fondation.


Que pensez-vous du déremboursement des traitements de la maladie d’Alzheimer ?

Je ne suis pas médecin ni professionnel de santé mais je sais qu'ils sont nombreux à protester contre la suppression du remboursement de ces médicaments…Avec cette décision, ne risque-ton pas de créer un parcours de soins à deux vitesses pour les malades ?


Quels sont les autres causes et/ou combat que vous souhaitez soutenir ou mener vous-même ou à travers votre enseigne ?

Toujours en tant qu’enseigne qui milite pour rendre la santé accessible à tous, nous soufflerons la 15e bougie de notre partenariat avec la Ligue contre le cancer. Tous les ans, une grande collecte est organisée dans nos magasins pour soutenir la recherche et l’accompagnement des enfants et adolescents atteints de cancer. En 2017, la Ligue aura ainsi pu récolter près d'un million d'euros pour financer son programme. 


Mais l'investissement d'E.Leclerc ne se limite pas à ces deux causes ?

Non en effet ! Au niveau national, notre enseigne est mobilisée sur Alzheimer et le cancer des ados. Mais les chefs d'entreprise du Mouvement E.Leclerc ont aussi une grande part d'initiative au niveau local. En effet, leur histoire personnelle, leurs rencontres, ou tout simplement le contexte local peuvent les inciter à s'engager pleinement dans d'autres causes de santé publique (mucoviscidose, leucodystrophie, handicaps…) ou dans du mécénat culturel ou associatif. Chaque cause est juste et mérite qu'on s'y investisse avec sincérité et détermination.


 * Un adhérent est un propriétaire de magasin E. Leclerc

Sur le même sujet

Plus d'articles