Miracle Morning : et sur le plan médical, se lever à 5h30 ça donne quoi ?

Santé
DirectLCI
PHÉNOMÈNE – Outre Atlantique Hal Elrod est une star. Son livre "Miracle Morning" est une bible pour de nombreux Américains. Son credo : se lever très tôt pour prendre sa vie en main. Oui mais, physiquement, sommes-nous programmés pour cela ?

C’est la nouvelle tendance aux Etats-Unis : se lever aux aurores pour prendre sa vie en main. Cette idée, c’est un dénommé Hal Elrod qui l’a eue et qui en a même fait un livre, Miracle Morning, véritable bible pour tous ceux qui veulent s’atteler à cette discipline, à savoir se lever plus tôt qu’à l’accoutumé et en profiter pour maximiser ce moment pour s’atteler à des projets personnels et ainsi s’épanouir pleinement selon l’auteur.

Mais Hal Elrod n’est pas médecin et c’est pourquoi metronews a sollicité le docteur Royant-Parola, spécialiste du sommeil, pour savoir si notre organisme pouvait tenir le choc d’un réveil en fanfare à 5h30 tous les matins. Voilà les principaux enseignements à retenir de cet entretien.

Se lever tôt d’accord mais à condition de préserver son capital sommeil
"Commencer sa journée à 5h30 du matin ne peut pas fonctionner pour tout le monde, estime le docteur Royant-Parola. Le risque c’est la privation de sommeil. De fait, si on est un lève-tôt, on a plus de chance que ce rythme convienne que si on est un couche-tard et un lève-tard. Quoi qu’il en soit, si on veut tenter ce réveil aux aurores il ne faut pas se coucher après 22 heures, or cela suppose un remaniement conséquent du mode de vie et de la soirée en général. Dans les grandes villes notamment, où l’on finit de travailler plus tard et où les trajets sont plus longs, un tel rythme peut être difficile à prendre."

EN SAVOIR + >> Miracle Morning : le bonheur appartient à ceux qui se lèvent tôt

Une technique qui a le mérite de mettre l’accent sur la régularité
"Ce qui est intéressant dans cette approche du Miracle Morning c’est la notion de régularité du sommeil. Se lever tous les jours à la même heure est une très bonne chose pour notre horloge interne. Cela devient une sorte de programmation car a contrario, quand nos horloges internes sont déréglées c’est notre état de santé général qui en pâtit. Et dans tous les cas, qu’on se lève très tôt ou pas, il est recommandé de maintenir un rythme de lever que ce soit en semaine ou le weekend. Faire le grand écart entre se lever très tôt pour se rendre au travail et faire des nuits à rallonges les jours de repos n’est pas souhaitable."

Prendre le temps de se réveiller est une bonne chose quelle que soit l’heure du lever
"Cette méthode a également le mérite de mettre en place une sorte de sas de mise en route entre le réveil et le départ de la maison. Mais cela vaut même dans le cas où on ne choisit pas de se lever si tôt. Le fait de prendre son temps diminue l’état de stress du sujet. On n’est pas obligé d’écrire ou de faire du sport comme le préconise l’auteur, même s’il est effectivement possible d’être productif si tôt le matin. Mais ne pas être dans une course effrénée dès le matin redonne à l’individu du temps pour lui et c’est une bonne chose."

À LIRE AUSSI
>> Non, les heures de sommeil avant minuit ne comptent pas double
>> Comment le sommeil nettoie le cerveau >> Bien dormir : trois recettes de tisanes maison
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter