Misez sur les antioxydants avec le poireau

Misez sur les antioxydants avec le poireau
Santé

LEGUME – Il peut relever n'importe quel plat avec son goût si particulier. Le poireau on l'aime ou on le déteste mais sachez que sur le terrain de la santé il possède de nombreux arguments.

Curieusement, les gens qui n'aiment pas les légumes ont souvent tendance à être plus flexibles avec le poireau. Est-ce le fait qu'il est souvent associé à de la viande ou du poisson ou bien que son goût fort et tranché en fait un végétal plus marqué que les autres ?

Toujours est-il qu'il existe de nombreuses façons de le préparer et qu'au fil de l'année, il peut nous apporter tous ses bienfaits pour peu qu'on le cuisine comme il se doit. Metronews vous dit tout ce que vous devez savoir sur ce légume un peu encombrant, certes, mais très bon pour l'organisme.

► Où le trouver, comment le manger ?
Le poireau se trouve absolument partout. Mais, comme toujours, si vous voulez le consommer avec le moins de produits chimiques possible, l'option bio s'impose. Si vous l'achetez au marché et que votre maraîcher vous propose de couper le vert, ne cédez pas à la tentation. Si c'est plus pratique de cette façon dans le caddie, sachez que c'est la partie la plus intéressante sur le plan nutritionnel.

EN SAVOIR + >> Pour drainer votre organisme, pensez à l'endive

► Ses points forts : il fait baisser le cholestérol
L'atout du poireau, c'est sa teneur en antioxydant, surtout dans le vert du légume, où se trouvent les flavonoïdes . Le diététicien Maxime Mességué explique : "C'est un aliment riche en minéraux comme le cuivre ou le zinc mais également en vitamines A, B6 et B9. Cette dernière est particulièrement recommandée pour les femmes enceintes ou désireuses de concevoir." Une soupe de poireaux est donc un très bon moyen de reminéraliser l'organisme.

► Comment le préparer ? Cuit ou... cru
On le consomme le plus souvent cuit mais sachez que l'option crue est également possible, selon Maxime Mességué : "De cette façon, vous pouvez le consommer comme un oignon ou une échalote pour assaisonner une salade par exemple. Mais, dans ce cas-là, vous veillerez à utiliser exclusivement le blanc." En soupe, rôti ou préparé façon vinaigrette mais revisitée avec de l'huile d'olive, des herbes fraiches et des pétales de tomates séchées (par exemple), vous pouvez donner une nouvelle jeunesse à ce classique de la gastronomie. "Pensez aussi aux gratins et aux quiches, tout en gardant à l'esprit que le poireau se marie très bien avec le poisson." A partir de là, toutes les associations sont possibles.

► Prix et saison
Comptez autour de un euro le kilo pour ce légume hivernal mais sachez que les poireaux nouveaux de printemps arriveront bientôt. Plus petits, ils sont aussi très goûteux et se prêtent très bien aux recettes dans lequel le poireau est cru.

Maxime Mességué est diététicien à Paris Xe.
Son site : maximemessegue.fr

À LIRE AUSSI
>> Retrouvez tous les légumes de la semaine >> Les aliments à manger cet hiver >> Mode d'emploi pour bien congeler

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la barre des 20.000 hospitalisations franchie, plus de 3000 patients en réanimation

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent