Missions, personnels... : comment vont fonctionner les brigades anti-Covid ?

Missions, personnels... : comment vont fonctionner les brigades anti-Covid ?
Santé

DECONFINEMENT - En prévision du 11 mai, l'Etat déploie ses brigades anti-Covid pour limiter la propagation du virus dans le cadre du dispositif "Covisan". Qui sont-elles ? Quelle est leur mission ? Comment vont-elles opérer ? Elements de réponse.

La France est à la recherche de volontaires pour rejoindre ses brigades anti-Covid. A partir du 11 mai prochain, des personnes seront déployées sur le terrain dans le cadre du dispositif Covisan. Actuellement, 600 personnes ont été formées. Selon le Conseil scientifique, il en faudrait 30.000 pour mener à bien l'opération à travers le pays. 

Mais qui sont ces volontaires qui prendront part au processus de déconfinement afin de chercher à rompre la chaîne de contamination  à travers le pays ? Les caméras des équipes de TF1 sont allées à leur rencontre.

Quelle est la mission de ces brigades ?

À compter de la date du 11 mai, elles seront déployées dans chaque département. Leur mission est de se rendre, en binôme, au domicile des personnes malades pour leur faire passer le test PCR, qui consiste à réaliser un prélèvement naso-pharyngé (gorge, nez, nasopharynx) à l'aide d'un petit écouvillon (goupillon) inséré dans le nez.

Étant donné qu'il s'agit d'un geste médical, seuls les médecins, les internes et les étudiants suffisamment avancés dans leur cursus médical seront habilités à y prendre part. Ces interventions ont pour but de briser la chaîne de contamination du coronavirus.

En vidéo

Coronavirus : les laboratoires pourront-ils réaliser 700 000 tests de dépistage par semaine ?

Qui sont les membres de la brigade anti-Covid ?

Ce sont des soignants, des dentistes ou encore des professionnels de la communication. De multiples profils ont rejoint ces brigades. Certains sont donc également  étudiants -infirmiers, avec un niveau de formation suffisamment avancé pour pouvoir accomplir correctement ce geste médical.

Comment vont procéder les équipes ?

Les équipes seront donc composées d'un binôme : un volontaire au profil médical et un volontaire au profil social. En tout, ils passeront une heure chez les patients. "Quand le prélèvement sera fait, on leur redira les gestes barrières, on leur donnera des masques et du gel hydroalcoolique", explique Medina, étudiante en soins infirmiers. D'autres volontaires se chargent de la partie logistique, et préparent gants, sacs poubelles et masques.

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

 Pour grossir les rangs, les formations se poursuivent.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent