Moderna : bientôt un vaccin à ARN messager contre la grippe saisonnière ?

Rien n'indique pour l'heure un lien entre ce décès et le vaccin du laboratoire.

MESSAGE IN A BOTTLE - L'entreprise de biotechnologies Moderna a commencé les essais sur des humains d'un vaccin contre la grippe basé sur la technologie de l'ARN messager, soit la même que celle employée dans son vaccin contre le Covid-19. Une révolution si l'entreprise réussit.

Cette phase d'expérimentation impliquera 180 adultes, pour évaluer la réponse immunitaire provoquée par l'injection de ce produit, baptisé mRNA-1010. En annonçant cette progression vers une technologie ARN contre la grippe saisonnière, la firme Moderna entrouvre de nouvelles perspectives. Un succès de ces essais ouvrirait la voie à une nouvelle génération de vaccins contre la grippe, plus performants que les procédés actuels plafonnés entre 40 et 60%.

Toute l'info sur

L’épidémie de grippe saisonnière

Le principe des vaccins “traditionnels” contre la grippe est d’utiliser des virus ayant perdu leur capacité à déclencher une infection, mais susceptibles de provoquer une réponse immunitaire. La souche utilisée doit être sélectionnée des mois à l’avance, limitant leur efficacité future. 

Un vaccin plus rapide à produire

De leur côté, les nouveaux vaccins dits “à ARN messager”, se concentrent sur une petite partie du virus. Des brins d’instructions génétiques, qui sont injectées lors de la vaccination, transmettent à l’organisme le “message” de fabriquer l’antigène nécessaire. Le système immunitaire produit des anticorps en réaction, qui seront à même de (mieux) combattre le virus si le patient était réellement infecté. La méthode permet de court-circuiter la phase de culture d’un pathogène en laboratoire : c’est l’organisme humain qui fait directement le travail.

Lire aussi

Pour Moderna, l’utilisation d’un vaccin à ARN messager permettrait donc à la fois de répondre plus vite aux mutations du virus contre la grippe, et de cibler plusieurs souches dans une même injection. C’est déjà le cas dans les essais cliniques en cours, qui ciblent à la fois des sous-types de grippe A et de grippe B.

Selon l’OMS, la grippe saisonnière est responsable de 290.000 à 650.000 décès chaque année, et de cas graves chez 3 à 5 millions de personnes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de classes fermées remonte légèrement

Alec Baldwin tire et tue un membre de l'équipe sur un tournage : des photos de l'acteur juste après l'accident mortel publiées

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.