Mort inattendue du nourrisson : des précautions pour éviter le drame

Mort inattendue du nourrisson : des précautions pour éviter le drame

CONSEILS - Le risque de mort subite du nourrisson est augmenté chez les bébés emmaillotés et couchés sur le ventre et le côté. Co-dodo, chambre surchauffée, matelas trop mou, metronews fait le point sur les bonnes attitudes à adopter.

La crainte de tous les parents. La mort inattendue du nourrisson, autrefois appelée mort subite, reste la première cause de mortalité des bébés jusqu’à l’âge d’un an. Il se définit comme un décès soudain et sans cause identifiée d’un bébé âgé d’un mois à un an. Selon l’Institut national de veille sanitaire , 250 nouveau-nés en meurent chaque année.

Les causes sont longtemps restées méconnues. Aujourd'hui, certains facteurs ont été révélés. Une nouvelle piste vient d'être révélée par une étude menée par l’université de Bristol (Royaume-Uni). Les chercheurs ont découvert qu'emmailloter les tout-petits pour dormir augmenterait le risque de mort inattendue du nourrisson. Il était même multiplié par deux quand l’enfant était emmailloté et qu’il dormait sur le côté ou sur le ventre. Les données proviennent de quatre études couvrant une période de 20 ans. Les résultats ont été publiés dans la revue Pediatrics .

En plus de cette nouvelle information, d'autres mesures de prévention sont importantes pour limiter le risque.

Pas de co-dodo
De nombreuses études ont pointé le lien avec le co-dodo. Faire dormir son bébé dans son lit ne serait pas sans risque (chute, étouffement, emprisonnement dans les éléments du lit). Par contre, pendant les premiers mois, le lit peut se trouver dans la chambre parentale.

EN SAVOIR + >> Le co-dodo principal facteur de risque de mort subite du nourrisson

► Couchez l’enfant sur le dos
Le nombre de victimes a diminué partout où des campagnes de prévention ont été menées pour encourager le coucher sur le dos. La position ventrale doit être évitée car elle empêche le bébé de respirer correctement et augmente le risque d’asphyxie. Sur le dos, il régule plus facilement sa température. Pensez à alterner la position de la tête (à droite et à gauche). Pendant les moments de jeux, mettez l’enfant sur le ventre pour qu’il se muscle le cou et les bras. Evitez aussi de le coucher sur le côté. Cette position instable lui permet de se retrouver rapidement sur le ventre.

► Bannissez les objets mous dans le lit
Ne mettez pas dans son lit de multiples doudous, d’oreiller, de drap, de couverture, de couette et de tour de lit. Optez pour un matelas ferme aux dimensions du lit et privilégiez un lit à barreaux.

► Attention au tabagisme passif
Ne fumez jamais dans la chambre de votre enfant. Le tabagisme passif augmente le risque.

► Surveillez la température de la chambre
Ne couvrez pas trop votre nouveau-né. Pour la pièce, le thermomètre doit afficher entre 18 et 20 degrés. N’oubliez pas d’aérer fréquemment.

A LIRE AUSSI
>>  Mort subite du nourrisson : "La culpabilité fait partie du deuil"
>> 
Mort inattendue du nourrisson : 3 conseils pour un sommeil sans risque

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

Covid-19 : le Dr Fauci "quasiment certain" que le variant Omicron n'est pas plus grave que le Delta

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.