Mort subite du nourrisson : faire dormir votre enfant dans votre chambre divise le risque par deux

Mort subite du nourrisson : faire dormir votre enfant dans votre chambre divise le risque par deux

BONS CONSEILS - L’American Academy of Pediatrics vient de publier de nouvelles recommandations afin de diviser par deux le risque de décès des plus petits. Ils devraient notamment dormir jusqu’à leurs six mois dans la chambre de leurs parents, mais dans un berceau ou un couffin.

Strangulation accidentelle, suffocation… près de 3500 bébés meurent chaque année aux Etats-Unis d’une cause liée au sommeil. Parmi elles, le syndrome de mort subite du nourrisson. Mais ce chiffre, qui avait considérablement diminué dans les années 1990, stagne désormais. En France, l’Institut national de veille sanitaire recense 250 décès des bébés de moins de 12 mois tous les ans. 

Alors pour prévenir le drame, les chercheurs de l’American Academy of Pediatrics Academy ont mis à jour leurs recommandations. "Nous savons que les parents peuvent être dépassés par la venue au monde d’un enfant et nous voulons leur procurer un guide clair et simple", détaille l’auteure principale, Rachel Moon. Les pédiatres ont présenté leurs conseils lors d’un congrès annuel qui se tient à San Francisco (Etats-Unis), lundi 24 octobre.

Quatre règles d’or pour limiter l’étouffement accidentel

  • 1Faites dormir bébé dans la même pièce

    Les chercheurs préconisent ainsi aux parents de faire dormir leur nouveau-né dans leur chambre. Du moins, les six premiers mois. Il n’est pas question de le coucher dans le lit conjugal pour autant, mais d’installer le berceau ou le couffin du bébé à proximité. Faire dormir bébé dans la même pièce permettrait ainsi de réduire de 50% le risque de mort inattendue du nourrisson, selon l’Academy.
  • 2Couchez-le sur le dos

    Les pédiatres recommandent de coucher les plus petits sur le dos et sur une surface ferme. Le drap housse doit bien être fixé au matelas. Ce conseil a permis de faire chuter le nombre de décès de 53% entre 1992 et 2001, notent les chercheurs.
  • 3Ne surchargez pas le berceau

    Couverture, oreiller, peluche…ils déconseillent fortement de surcharger les berceaux et couffins des plus petits. En plus de risquer d’obstruer les voies respiratoires des nouveaux-nés, ces objets créent une chaleur excessive. La température idéale se situe entre 18 et 20 degrés.
  • 4Attention au co-dodo

    Les pédiatres pointent aussi du doigt le co-dodo. En augmentant le risque d’étouffement ou de chutes des plus petits, ce moment partagé avec bébé multiplierait par cinq son risque de décès prématuré.

Lire aussi

    En vidéo

    S'endormir avec son casque sur les oreilles, une habitude très néfaste pour la santé

    En vidéo

    Comment calmer les pleurs d'un bébé en dix secondes ? Regardez Focus #23

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

    Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

    EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

    Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

    VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.