Covid-19 : pourquoi le bond de la mortalité enregistré hier est en partie biaisé

Covid-19 : pourquoi le bond de la mortalité enregistré hier est en partie biaisé
Santé

TROMPEUR - Dans son dernier bilan quotidien communiqué vendredi 18 septembre, Santé publique France a recensé 123 décès supplémentaires liés au Covid-19. Un bond inédit de la mortalité depuis la fin du déconfinement... sauf que ce bilan est en partie biaisé.

Cent vingt-trois morts supplémentaires. C'est le nombre de décès annoncé par Santé publique France (SpF) dans son dernier bilan quotidien, transmis vendredi 18 septembre. Une donnée particulièrement inquiétante, en pleine recrudescence de l'épidémie de coronavirus avec 13.215 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, un nouveau record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays. Et une augmentation substantielle puisque l'organisme avait signalé 50 décès la veille.  

Toutefois, ces 123 décès supplémentaires - portant le total à 31.249 depuis le début de l'épidémie - ne sont pas tous intervenus entre jeudi et vendredi. Santé publique France souligne que cette hausse de la mortalité était liée à un "rattrapage de données" d'un hôpital de l'Essonne, concernant notamment 76 morts. "Les dossiers d'admissions et de décès" saisis par cet établissement "viennent d'être envoyés de façon rétrospective", explique SpF. "Ce rattrapage de données concerne 237 dossiers d'admissions dont 76 décès (jusqu'à la semaine S29), ce qui explique l'augmentation du nombre de décès déclarés ce jour".

Lire aussi

"De ce fait, les indicateurs hospitaliers du 18 septembre 2020, présentés par date de déclaration, présentent une augmentation soudaine dans ce département (l'Essonne, ndlr). Cet impact est également visible à un niveau régional et national", ajoute par ailleurs l'organisme de santé sur la page d'accueil de la plateforme Géodes, qui recense et localise les données des hôpitaux en France. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Il faut donc nuancer le bilan du vendredi 18 septembre puisqu'on parle là de nouveaux décès déclarés et non pas de décès survenus ces 24 dernières heures. Plus simplement, en ne tenant pas compte du "rattrapage" de l'hôpital de l'Essonne, on peut en déduire que le bilan réel est plus proche d'une cinquantaine de décès. Un chiffre plus en adéquation avec celui communiqué la veille.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : le terroriste a payé un collégien pour identifier Samuel Paty

EN DIRECT - Covid-19 : un confinement de deux semaines décrété au Pays de Galles

Tempête Barbara et épisode cévenol : à quoi s’attendre à partir de mardi ?

Qui est Ludovic B., l'homme soupçonné du meurtre de Victorine Dartois ?

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent