Non, faire des UV ne prépare pas la peau au soleil

Non, faire des UV ne prépare pas la peau au soleil

Santé
DirectLCI
BRONZAGE – Contrairement à une idée reçue, s’exposer aux rayons ultraviolets d’une cabine ne permet pas d’éviter les méfaits du soleil. Le mieux reste de s’exposer petit à petit, en prenant soin de protéger sa peau.

Pour préparer sa peau au soleil, passer par une cabine UV paraît de prime abord une option intéressante. Mais cette idée reçue peut s’avérer dangereuse pour la peau. "Une séance de 15 minutes dans une cabine de bronzage en France correspond à une exposition de même durée sur une plage des Caraïbes, sans protection solaire", prévient l’ Institut National du Cancer .

Si le Centre international de recherche sur le cancer, qui dépend de l’OMS, a classé les UV de ces cabines comme "cancérogènes" depuis 2009, ce n’est pas sans raison. Alors ne cédez pas à la tentation de cette fausse bonne idée : le bronzage artificiel est loin d’être bénéfique pour votre santé.

Quelles sont les différences avec les rayons du soleil ?
Les rayons d’une cabine de bronzage peuvent paraître plus sûrs pour la peau. D’abord, parce qu’ils ont moins d’UVB, responsables des coups de soleil, mais aussi d’infrarouges. La sensation de chaleur est donc plus supportable. Cependant, ne vous fiez pas à ses prétendus avantages. Les rayonnements UVA, bien présents, pénètrent dans l’épiderme et "induisent des lésions cellulaires difficiles à réparer", souligne l’Institut National du Cancer.

A LIRE AUSSI
>>  Trop de soleil bloque la production de vitamine D

Pourquoi les UV ne préparent pas la peau au soleil ?
Face aux rayons naturels du soleil, la peau réagit en s’épaississant. Mais ce phénomène d’autodéfense de l’épiderme ne se produit pas après l’exposition aux rayons des cabines. Ainsi, "loin de préparer la peau au soleil, les UV artificiels ne font que s’ajouter aux UV du soleil et en renforcer l’effet cancérogène." 

Et si c’est occasionnel ?
Pas besoin de faire des séances d’UV tout au long de l’année pour mettre sa peau en danger. Les rayonnements des lampes, fortement concentrés en UVA, pénètrent dans les couches profondes de la peau. Les conséquences vont du vieillissement prématuré cutané, comme les rides, au cancer de la peau. Les études épidémiologiques ne permettent pas de fixer un quota de séances à ne pas dépasser car le risque varie d’une personne à l’autre. L’accès aux cabines de bronzage est cependant interdit aux mineurs et aux personnes qui ont la peau très claire.

A LIRE AUSSI >> Cinq idées reçues sur le bronzage

Si vous décidez tout de même de franchir le cap, pensez à respecter les règles de bonnes pratiques pour minimiser les risques :
 Avant de commencer la séance, démaquillez-vous et enlevez toutes traces de produit de votre peau (crème, etc.)
 Pendant la séance, portez des lunettes de protection
 Ne dépassez pas la durée d’exposition prévue en fonction de votre type de peau
 Respectez le délai de 48 heures minimum entre deux séances
 Ne vous exposez pas au soleil le même jour
Les cabines sont à proscrire si vous prenez des médicaments susceptibles d’être photosensibilisants.

Enfin, si des rougeurs, des blessures ou des cloques apparaissent, consultez un médecin sans tarder.

Si vous souhaitez préparer votre peau au bronzage de façon plus naturelle, misez plutôt sur les compléments alimentaires ou, encore mieux, sur les aliments riches en caroténoïdes comme les carottes, les tomates, les mangues ou les poivrons. Ils boostent le bronzage en stimulant la sécrétion de mélanine.

EN SAVOIR +
>> 
Bronzage : les aliments pour bien préparer sa peau au soleil
>> 
Trois conseils pour éviter les coups de soleil et préparer sa peau pour l'été

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter