Nouvelle-Zélande : un cas de covid à l'aéroport après le retour des liaisons avec l'Australie

Les liaisons aériennes entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie ont repris ce lundi 19 avril, permettant ainsi à des familles qui ne s'étaient pas vues depuis un an de se revoir.

COVID-19 - Alors que l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont inauguré hier une bulle de libre circulation entre les deux pays, sans quarantaine, rétablissant ainsi les liaisons aériennes entre les deux pays, un travailleur de l'aéroport d'Auckland a été testé positif ce mardi.

Un travailleur de l'aéroport d'Auckland a été testé positif, mardi 20 avril, au lendemain du lancement de la bulle de voyage entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie. Inaugurée lundi 19 avril, cette bulle permet aux habitants des deux pays de circuler librement et sans contrôles sanitaires alors que les liaisons aériennes étaient coupées depuis le début de la pandémie. 

Selon la Première ministre néo-zélandaise, cet incident ne devrait pas avoir de conséquences sur la bulle, les deux pays ayant "accepté qu'il y ait des cas". 

26 morts du Covid-19 en Nouvelle-Zélande

Jacinda Ardern a également rappelé que des systèmes ont été mis en place pour gérer ce type de situation sans avoir à prendre des mesures de fermeture, constatant également que l'employé contaminé était un agent d'entretien qui travaillait à bord d'avions en provenance de pays à haut risque de contamination. En Australie, le ministre de la Santé Greg Hunt a réaffirmé qu'il avait "toute confiance" dans la capacité de la Nouvelle-Zélande à juguler l'apparition de cas de Covid-19. 

Il faut dire que depuis le début de la pandémie, les deux pays font figure d'exceptions. Grâce à des confinements courts et réactifs et des suspensions de liaisons vis-à-vis de l'extérieur, la Nouvelle-Zélande ne compte que 26 morts et 2600 cas grâce aux mesures drastiques initiées par sa première ministre Jacinda Ardern. Et l'Australie 910 morts et 29.000 cas. 

Lire aussi

Très attendue, cette bulle a permis aux familles séparées depuis la fermeture des frontières, il y a près de 400 jours en raison de la pandémie de Covid-19, de retrouver leurs proches ou regagner leur domicile sans être soumis à une quarantaine obligatoire à l'arrivée. 

Elle fait aussi figure de test, notamment pour les pays européens qui envisagent une réouverture progressive de leurs frontières cet été. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.