"Pass préservatif ", formation aux premiers secours… : ce que contient le plan de prévention santé du gouvernement

"Pass préservatif ", formation aux premiers secours… : ce que contient le plan de prévention santé du gouvernement

PRÉVENTION - Remboursement intégral du sevrage tabagique, formation de 80% des Français aux premiers secours, mise en place d’un "pass-préservatif" dans les régions les plus à risque… : Edouard Philippe et Agnès Buzyn présentent ce lundi le volet prévention de la stratégie santé du gouvernement.

C'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre de la Santé Agnès Buzyn présentent ce lundi matin le volet prévention de la stratégie santé du gouvernement. Au programme : 25 mesures pour chaque période de l'existence afin de "rester en santé tout au long de sa vie". Selon le gouvernement, ces "actions de prévention" représentent 400 millions d’euros d’investissement sur 5 ans.

De la grossesse à deux ans

Pour la santé des femmes enceintes et des bébés à naître, le gouvernement souhaite supplémenter systématiquement en vitamine B9 les femmes qui souhaitent avoir un enfant au moins quatre semaines avant la conception et durant les deux premiers mois de grossesse. Une mesure qui permettrait de lutter contre les malformations néonatales et permettre un bon développement du système nerveux de l'embryon.

Le gouvernement souhaite également mieux prévenir les consommations à risque (tabac, alcool...) des femmes enceintes via la mise en place, entre autres, d'un "auto-questionnaires" proposé au 4e mois de grossesse. Enfin, un site internet sera créé d’ici à fin 2018 pour "alerter sur les produits chimiques contenus dans les produits de consommation courante" et limiter l’exposition aux perturbateurs endocriniens, notamment chez les femmes enceintes. 

Les enfants de 0 à 6 ans

Face aux "inégalités de santé" chez les plus jeunes enfants, le gouvernement a déjà annoncé l'extension à 11 du nombre de vaccins obligatoires. Une nouvelle version du carnet de santé sera également diffusée courant 2018 avant l’arrivée des certificats de santé dématérialisés d’ici à 2020. L'expérimentation d'un parcours "santé-accueil-éducation" chez les 0-6 ans sera également menée sur trois territoires, notamment pour améliorer le taux de participation à la visite médicale.

En vidéo

Voici à quoi ressemble la nouvelle version du carnet de santé

Plusieurs mesures sont également prévues pour faire de l'école un lieu de promotion de la santé, parmi lesquelles la généralisation à l'ensemble des écoles, collèges et lycées des "ambassadeurs-élèves", chargé de partager des message de prévention (tabac, alcool, nutrition, activité physique....) auprès des autres élèves. 

Les jeunes de moins de 25 ans

Face à une recrudescence des IST (infections sexuellement transmissibles) chez les moins de 25 ans, le gouvernement souhaite expérimenter en 2019 le "PASS préservatif" dans des régions à "forte incidence d'IST". Les jeunes auront, grâce à une carte, un accès gratuit à des préservatifs. 

Plusieurs actions de prévention sont également annoncées pour lutter contre la consommation de drogue et d'alcool chez les plus jeunes. Par exemple, une plaquette et une intervention médicale pour sensibiliser aux dangers de 'l'alcoolisation massive" seront automatiquement distribuées aux jeunes admis aux urgences.

Les étudiants seront également formés aux premiers secours en santé mentale afin de "savoir réagir face à une détresse psychique et un projet pilote sera prochainement mené en ce sens. Dans ce sillage, le gouvernement annonce également vouloir former 80% des Français aux gestes de premiers secours. Un travail interministériel doit être mené d’ici à fin 2018 pour établir les modalités d’application.

Les 25-65 ans

Dans le cadre de la lutte contre le tabac, le gouvernement souhaite mettre en place un remboursement intégral du sevrage tabagique (contre 150 euros par an et par assuré aujourd'hui), "comme pour tous les médicaments remboursables". La ministre de la Santé avait déjà annoncé il y a quelques mois sa volonté de voir le paquet de cigarettes passer à 10 euros en 2020.

En vidéo

L'augmentation du prix des cigarettes est-elle de nature à diminuer le nombre de fumeurs ?

Agnès Buzyn l'avait annoncé dimanche sur France Inter, elle va proposer la prise en charge à 100% du dépistage du cancer du col de l'utérus. "Nous allons l'organiser et toutes les femmes qui n'auront pas fait de frottis pendant trois ans seront amenées à faire un frottis pris en charge à 100% par la sécurité sociale", a-t-elle précisé. Autre mesure importante : après une expérimentation concluante, tous les pharmaciens d’officine devraient être autorisés à réaliser les vaccins antigrippaux à partir de 2019.

Les plus de 65 ans

Plusieurs actions seront également prises pour améliorer la santé des plus de 65 ans, notamment au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) qui font couramment l'objet de critiques. Un plan de 15 millions d'euros devrait être annoncé dans le courant de l'année pour "prévenir la perte d'autonomie et l'aggravation de l'état de santé des résidents".

Lire aussi

Les soins bucco-dentaires des personnes les plus âgées feront également l'objet d'une attention particulière, notamment via la formation du personnel soignant des EPHAD ou le développement de la télé-consultation, voire de la télé-expertise.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.