Bug chez les pharmaciens : incident résolu, modalités de contrôle assouplies pour les patients privés de QR Codes

Bug chez les pharmaciens : incident résolu, modalités de contrôle assouplies pour les patients privés de QR Codes

PASSEPORT SANITAIRE - La délivrance de pass sanitaire dans les pharmacies a été perturbée samedi matin. L'incident a été résolu aux alentours de 10h, selon le ministère de la Santé qui a précisé la marche à suivre pour les pharmaciens et les patients qui n'ont pas pu valider leurs tests négatifs et obtenir leur QR Codes.

Retour à la normale. Le ministère de la Santé est revenu sur le nouvel incident rencontré par les pharmaciens ce samedi matin, dans un communiqué. Au lendemain d'un premier bug informatique, survenu vendredi entre 15h30 et la fin de soirée, un nouveau dysfonctionnement a touché le service d’identification électronique Pro Santé Connect (PSC) utilisé par les professionnels de santé. Ceux-ci n'ont pas pu saisir les résultats des tests effectués dans leurs officines, bloquant ensuite la délivrance des QR Codes indispensables au pass sanitaire. 

Toute l'info sur

Le pass sanitaire, nouvel outil du quotidien

La perturbation a été constatée "entre 8h30 et 10h30" ce samedi matin.  La situation "suivie, de très près, est désormais revenue à la normale malgré un niveau d'utilisation élevé du service", indique le ministère de la Santé. Toutefois, les causes ayant provoqué ce nouveau bug sont en cours d'investigation.

En vidéo

Panne géante dans les pharmacies : que s'est-il passé ?

Contrôle assoupli

Reste que les personnes qui se sont faits tester au cours de cet incident n'ont pas pu recevoir le QR Code qui permet désormais de prendre l'avion ou le train, ou d'entrer, à partir de lundi, dans une centaine de magasins et de centres commerciaux. C'est pourquoi "une souplesse" est accordée aux patients "attestant d’un dépistage via la délivrance d’une attestation manuscrite ou informatique signée et tamponnée par le professionnel de santé", précise le ministère, répondant ainsi aux souhaits des pharmaciens

Elle porte toutefois uniquement sur la période des tests réalisés vendredi après-midi et samedi matin. Le contrôle de ces tests réalisés devrait également être assoupli afin de prendre en compte cette situation, assure les services d'Olivier Véran. Lors des journées chargées, comme c'est le cas en ce week-end du 15 août, les pharmaciens peuvent être amenés à procéder à 300.000 dépistages. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Protocole sanitaire de niveau 3 à l'école primaire : ce que ça change

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.