Pass sanitaire : après celle d'hier, une nouvelle panne empêche les pharmaciens de délivrer les QR code

La panne a duré de 16h à 23h environ ce vendredi 13 août, mais est récurrente d'après les pharmaciens.

BUG INFORMATIQUE - Les pharmaciens ne peuvent plus délivrer de QR code aux patients testés négatif depuis ce samedi, 9 heures. Confrontés au même problème la veille, ils ont dû fournir des documents papiers, sans toutefois pouvoir garantir leur validité en cas de contrôle.

L'incident était supposé être résolu depuis hier soir. Mais depuis ce samedi, 8h50, une nouvelle panne informatique empêche les pharmaciens de se connecter à la plateforme SI-DEP. "Attention : le service Pro Santé Connect permettant de vous connecter à SI-DEP (portail de saisie des tests) via CPS ou e-CPS rencontre actuellement un incident depuis 8h50 ce jour (samedi 14 août 2021)", peut-on lire sur le site, et confirmé par Philippe Besset, président de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF) à LCI, en précisant que le bug est national, mais fonctionne par endroit. 

Cet outil est pourtant indispensable dans la lutte anti-Covid. Il permet aux pharmaciens de rentrer les résultats des tests antigéniques contre le coronavirus, réalisés en une quinzaine de minutes, puis de délivrer aux patients testés négatifs un QR code, valable 72 heures pour accéder aux restaurants, aux bars, aux cinémas, mais aussi pour prendre un train ou un avion. 

Ainsi, des équipes techniques de la Direction Générale de la Santé (DGS) "sont mobilisées pour résoudre le problème dans les meilleurs délais. Pour ceux qui disposent d’un compte hors Pro Santé Connect, la connexion reste fonctionnelle. Pour les autres, nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation sur cette même page. Merci par avance pour votre compréhension", précise la plateforme. 

Toute l'info sur

Le pass sanitaire, nouvel outil du quotidien

En attendant, des documents papiers, parfois rédigés à la main, devraient être délivrés aux personnes afin qu'elles puissent continuer de voyager ou d'accéder aux lieux où le pass est désormais obligatoire. La DGS n’a toutefois pas été en mesure ce vendredi, selon Le Parisien, d'indiquer si une tolérance sera appliquée à leur égard. La validité de ces documents non sécurisés sera donc à la libre appréciation des personnes qui les contrôleront, susceptibles de leur imposer une amende de 135 euros. 

Conséquence d'une ruée sur les tests ?

Ce vendredi déjà, alors que les alertes des pharmaciens se multipliaient sur les réseaux sociaux et professionnels entre 16 heures et 23 heures, Philippe Denry, vice-président de la Fédération des pharmaciens d'officine (FSPF), expliquait dans Le Figaro, que ce bug était probablement dû "à une saturation du portail, car c'est le week-end et il n'est peut-être pas configuré pour absorber toutes ces demandes en augmentation depuis le 9 août".

À ce titre, la FSPF plaide pour qu'en cas de pannes récurrentes, le document remis aux patients, qui comprend l'heure, le résultat du test ainsi que le tampon de la pharmacie, fasse foi en cas de contrôle, ne serait-ce que de manière temporaire. 

Lire aussi

Les pharmaciens rencontrent en effet ce type de problème depuis plusieurs semaines. Mais lors des précédentes pannes, cela ne durait que quelques minutes, contre plusieurs heures ces deux derniers jours. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

Escroquerie à la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l’arnaque du "allo"

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Emeutes en Martinique : un cap franchi dans la violence

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.