Non, la composition des vaccins n'est pas tenue secrète

Pour l'instant, seul le vaccin développé par Pfizer et BioNTech est autorisé chez nous. Il est très efficace mais difficile à manier, car les doses doivent être stockées à très basse température.

TRANSPARENCE - Des internautes déplorent un manque d'information au sujet de la composition des vaccins et sous-entendent que leur composition n'est pas communiquée par les laboratoires. Ce n'est pas le cas.

L'accélération des campagnes de vaccination promises par les autorités sanitaires entraîne des interrogations légitimes au sein de la population. Pour savoir s'ils iront ou non se faire vacciner, des Français souhaitent en effet disposer d'un maximum d'informations, au sujet notamment de la composition des vaccins utilisés. 

Un point qui cristallise des craintes puisque de nombreux messages en ligne indiquent que cette composition est aujourd'hui inconnue. "Quel produit dans la seringue ?", demandent des internautes. "Avez-vous des documents datés/signés gouvernementaux attestant la nature de la substance injectée ?", s'interrogent d'autres, appelant ainsi à une plus grande transparence. Si un déficit d'informations semble ici mis en lumière, il est nécessaire de souligner que les listes de composants sont non seulement publiques, mais étudiées à la loupe par les autorités de contrôle du médicament. Et ce avant toute autorisation de mise sur le marché.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Un examen scrupuleux

Pour en savoir plus sur le contenu des seringues, il est nécessaire de se tourner vers les autorités en charge d'étudier les différents vaccins et de décider ou non de leur autorisation avant diffusion sur le marché. Le vaccin développé par Pzifer/BioNTech, premier à avoir bénéficié de cette certification, a ainsi été passé en revue par la Food and Drug Administration américaine, agence en charge notamment des médicaments. Elle a publié la liste des différents composants, accessible à tous d'un simple clic. 

Dans ce document figurent également toute une série de recommandations d'usage et de contre-indications. Ainsi qu'une liste des effets secondaires potentiels suite à chaque injection. L'on signale par ailleurs que durant les essais cliniques du laboratoire, plus de 20.000 personnes ont reçu au moins une dose du vaccin. Certaines situations sont laissées à l'appréciation des professionnels de santé : si une femme est enceinte ou allaite son enfant, aucune préconisation ne lui est ainsi délivrée et il lui est conseillé de se rapprocher du corps médical.

Lire aussi

Les autorités américaines ne sont pas les seules à se pencher sur la composition des vaccins. L'EMA, l'Agence européenne du médicament, en fait de même. Sur son site, elle énumère la liste des "données soumises dans une demande d'autorisation de mise sur le marché d'un vaccin COVID-19", parmi lesquelles figurent toutes les "informations sur l'identité et la pureté des composants du vaccin ainsi que sur son contenu et son activité biologique". L'efficacité de chaque vaccin et ses potentiels effets secondaires ne sont donc pas les seuls éléments étudiés.

Si vous souhaitez disposer d'informations en français relatives aux vaccins et à leur composition, un site comme MesVaccins se révèle utile. Pour le "COVID-19 mRNA Vaccine BNT162b2" développé par Pfizer/BioNTech, il détaille ainsi tous les éléments nécessaires. Si l'on étudie plus en détails la liste des composants, on peut souligner que le principe actif, le fameux ARN messager, n'y est pas seul. Il s'accompagne de plusieurs sels, dont le rôle est de stabiliser le PH du vaccin. Mais aussi d'une sorte "d'enveloppe" de lipides, ou bien encore de sucre. Ce dernier agit sur la conservation. De l'eau est enfin présente, c'est elle qui lie les différents composants.

En résumé, il est donc inexact d'assurer que la liste des composants contenus dans les vaccins est tenue secrète. Leur examen par les autorités de santé est systématique avant toute délivrance d'autorisation et fait ensuite l'objet d'une publication, accessible en quelques clics au grand public. Les vaccins contre le Covid-19 ne font pas exception à cette règle.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccination : "À terme, il y aura évidemment des doses pour tout le monde", affirme Olivier Véran

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter