Un homme dans le coma après une piqûre de frelon : comment réagir en cas d'attaque ?

DirectLCI
AÏE – Plus gros et plus costaud que ses cousines les guêpes et les abeilles, le frelon peut être très dangereux lorsqu'il pique. Un homme résidant dans l’Allier en a fait l’amère expérience au mois de juin : il s’est retrouvé dans le coma après avoir été attaqué par l’insecte. Voici comment réagir si vous êtes confrontés à cette situation.

Tranquillement installé(e) sur un transat au bord de la piscine, vous profitez d’un moment de détente avec un verre de jus de fruit bien frais à main. Mais voilà qu’un petit insecte jaune et noir commence à virevolter autour de vous. Après un bond de 6 mètres, vous n’êtes plus détendu car, à y regarder de plus près, vous avez reconnu... le frelon. 


S’il ressemble beaucoup à une guêpe, on peut l'identifier facilement grâce à sa grande taille, comprise entre 20 et 35 mm, contre 10 à 18 mm pour sa cousine de la famille des hyménoptères. Il est également plus velu et sa tête est davantage orangée. 

Frelon asiatique ou européen

Moins médiatisé que le frelon asiatique (Vespa velutina), le frelon européen (Vespa crabro) peut être tout aussi dangereux. Sa tête est jaune avec un front orangé, son abdomen est entièrement jaune rayé de noir et ses pattes sont brunes (à gauche ci-dessous). En revanche, le front du frelon asiatique est noir, son abdomen est brun bordé d’une fine bande jaune et ses pattes sont jaunes à leur extrémité (à droite ci-dessous).

Peu importe l'espèce, le frelon peut piquer à plusieurs reprises car il ne laisse pas son dard dans la peau.

Que risque-t-on après une piqûre de frelon ?

La plupart du temps, les piqûres ne sont pas préoccupantes et se manifestent par un léger gonflement au niveau de la zone piquée. Pour les personnes allergiques, en revanche, les conséquences peuvent être dramatiques. Le 18 juin dernier, par exemple, un homme de 43 ans, résidant à Mercy, dans l’Allier, a été admis au service de soins intensifs de l’hôpital de Roanne "dans un état jugé très préoccupant", rapporte Le Progrès.fr. A la suite d'une piqûre de frelon européen, qui a provoqué "une forte baisse de tension" et des"dégâts importants au cerveau", le quadragénaire est tombé dans le coma. 

Comment réagir si vous êtes allergiques ?

Une seule piqûre suffit à déclencher des réactions chez les personnes allergiques au venin de frelons, de guêpes ou d’abeilles. C’est pourquoi il est recommandé d’appeler sans tarder le SAMU (15 ou 112), avant même l’apparition des premiers symptômes. Ils se caractérisent par :


-une difficulté à respirer ou à avaler

-un gonflement de la langue, des lèvres, de la gorge ou des yeux 

-des étourdissements ou un malaise

-des nausées, des vomissements, une pâleur

-une éruption cutanée généralisée avec des démangeaisons

-Une fièvre ou des frissons


En attendant les secours, le site d'Ameli.fr recommande d’allonger la personne en position latérale de sécurité (PLS) et d’utiliser un stylo d’adrénaline auto-injectable si on en posséde un. 

Comment réagir, même sans urgence ?

Dans tous les cas, il est nécessaire de désinfecter la piqûre avec de l’eau et du savon, puis d’appliquer une solution antiseptique locale. Pensez à retirer vos bagues et bracelets si la piqûre se situe au niveau de ces zones pour ne pas gêner la circulation sanguine en cas de gonflement. Une poche de glace peut être appliquée sur la zone piquée et un comprimé de paracétamol avalé en cas de douleur. Enfin, restez tranquille et privilégiez les activités calmes pendant une trentaine de minutes.


Après 24 heures, si vous ressentez une gêne, comme des démangeaisons avec rougeur, l’Assurance maladie préconise d’appliquer une pommade antihistaminique et, si la zone piquée reste rouge, enflée et douloureuse, n’hésitez pas à consulter un médecin qui pourra vous prescrire un antihistaminique et un corticoïde.

Comment se prémunir d’une piqûre ?

Pour ne pas attirer les frelons, mieux vaut privilégier les vêtements de couleurs claires et éviter les parfums et autres crèmes odorantes. De même, évitez de rester près des plantes à fruits et couvrez votre nourriture si vous mangez à l’extérieur. Enfin, évitez de marcher pieds nus au bord de la piscine, qui est un oasis pour les grosses guêpes.  


Et si un frelon vous prend pour cible, ne faites pas de mouvements brusques. En revanche, si la petite bête s’agite, mettez-vous à l’abri en protégeant votre tête avec vos mains. En cas de découverte d’un nid dans votre jardin, faîtes appel à une société spécialisée plutôt que de risquer de vous blesser en essayant de la faire vous-mêmes. Les sapeurs-pompiers, quant à eux, ne se déplacent plus. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter