Plusieurs foyers de Covid-19 dans des abattoirs : non, il n'y a aucun risque à manger de la viande

Plusieurs foyers de Covid-19 dans des abattoirs : non, il n'y a aucun risque à manger de la viande

LEVÉE DE DOUTE - Alors que des foyers épidémiques ont été relevés dans plusieurs abattoirs français et étrangers, les experts le rappellent : la consommation de viande ne représente aucun risque.

En l'espace d'une semaine, trois abattoirs - en Vendée, dans les Côtes-d'Armor et le Loiret - ont été à l'origine de nouveaux foyers épidémiques du coronavirus. De quoi craindre une contamination par la consommation de produits carnés ? Absolument pas, soulignent médecins et autorités sanitaires. Il faut d'ailleurs rappeler qu'aucune transmission du Covid-19 via les aliments n'a pour l'heure été rapportée. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Un virus respiratoire

"C'est un virus respiratoire, le Covid-19. Donc ce n'est pas en ingérant de la viande que l'on va se contaminer", explique sur LCI la Pr Jeanne Brugère-Picoux, présidente la section vétérinaire au sein de l'Académie de médecine. "Il y a toujours une promiscuité dans les abattoirs. C'est un lieu humide et froid qui favorise la contamination, sans oublier les vestiaires."  Selon elle, si l'environnement de travail peut être propice à la propagation du virus, les aliments qui en sortent ne présentent aucun risque. 

En vidéo

Consommation de viande : le rappel de la Pr Jeanne Brugère-Picoux

L'OMS se veut elle aussi rassurante : "Il est très peu probable que la COVID-19 se transmette par les aliments ou les emballages alimentaires. C’est une maladie respiratoire dont les principaux modes de transmission sont le contact interhumain et le contact direct avec des gouttelettes produites quand un sujet infecté tousse ou éternue. [...] Les coronavirus ne peuvent pas se multiplier dans l’alimentation ; ils ont besoin pour cela d’un hôte animal ou humain."

Une position également partagée par le ministère des Solidarités et de la Santé, pour qui "les aliments crus ou peu cuits ne présentent pas de risques de transmission d’infection particuliers, dès lors que les bonnes règles d’hygiène habituelles sont respectées lors de la manipulation et de la préparation des denrées alimentaires".  

La cuisson à plus de 63° recommandée

La consommation de viande animale est donc sans risque pour l'homme. L'Anses, qui fait valoir qu'il n'existe aucun cas de contamination entre l'homme et les animaux d'élevage, a publié une liste de recommandations alimentaires liées au coronavirus. 

Elle écarte l'hypothèse qu'on puisse être contaminé en mangeant un aliment infecté, même si "la possibilité d'infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut être totalement exclue". D'autant que le coronavirus est neutralisé par la cuisson. 63°C pendant 4 min au moins suffisent à l'éradiquer. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccination : "À terme, il y aura évidemment des doses pour tout le monde", affirme Olivier Véran

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter