Pour limiter le risque de pneumonie, prenez soin de vos dents !

Santé

HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE – Des chercheurs américains révèlent que les bactéries responsables de l’infection respiratoire sont aussi présentes dans la bouche. Une bonne raison de ne plus faire l’impasse sur le brossage de dents et les rendez-vous chez le dentiste.

Bien se brosser les dents ne sert pas qu'à éviter que les caries. En effet, le geste d’hygiène bucco-dentaire quotidien préserve aussi notre santé générale. Dans une nouvelle étude américaine présentée lors du congrès annuel des sociétés nationales d’infectiologie, les chercheurs de la Virginia Commonwealth University révèlent ainsi que prendre soin de ses dents tient à l’écart... la pneumonie. L’infection respiratoire causée le plus souvent par une bactérie appelée "pneumocoque", touche près de 500.000 français chaque année. 

Lire aussi

    Pour cette étude, les scientifiques ont passé au crible les données de 26.246 personnes. Toutes sont issues d’une enquête appelée Medical Panel Expediture menée en 2013. Verdict : 441 participants ont contracté une pneumonie bactérienne au cours de leur vie. Les chercheurs concluent que ceux qui font moins d'un check-up par an chez le dentiste ont 86% plus de risques de contracter une pneumonie.

    "La santé bucco-dentaire est étroitement liée à la santé respiratoire et à la santé cardiovasculaire"

    Mais comment les chercheurs expliquent-ils ce lien ? Le corps est recouvert d’une multitude de microbes. Or, "certains sont bons pour la santé et d'autres non, explique le Dr Michelle Doll, l’auteure principale de cette étude. Des bactéries peuvent parfois être inhalées, parvenir au niveau des poumons et donc engendrer des infections respiratoires." S’il est impossible de se débarrasser de toutes les bactéries, une bonne hygiène bucco-dentaire peut limiter leurs quantités. 

    Et pour cela, le détartrage réalisé par un dentiste est redoutable. Côté fréquence, les chercheurs recommandent de rendre une petite visite à votre spécialiste des dents au moins deux fois par an. Comme le rappelle le Dr Doll : "il ne faut pas oublier que tout est interconnecté dans l'organisme: la santé bucco-dentaire est étroitement liée à la santé respiratoire et à la santé cardiovasculaire. " En effet, une étude finlandaise parue en août dernier révélait qu’une infection peu connue, la parodontite apicale, favorisait les angines de poitrine et les crises cardiaques. Bref, prenez soin de vos dents et votre corps vous dira merci. 

    En vidéo

    Chronique Muryel : se réconcilier avec sa brosse à dents

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter