Paquet de cigarettes à 10 euros : la ministre de la Santé n'est "pas contre"

DirectLCI
TABAGISME - Le prix du paquet pourrait brutalement augmenter pour passer à 10 euros pendant le mandat du président Macron. La ministre de la Santé ne se dit en tout cas "pas contre" dans les colonnes du Parisien. Quant à l'interdiction de vapoter dans certains lieux publics, elle s'appliquera comme prévu en octobre.

Faire passer le prix du paquet de cigarettes à 10 euros : Emmanuel Macron l'avait proposé pendant la campagne présidentielle. Cette hausse n'est pour l'heure pas formellement sur la table de la ministre de la Santé Agnès Buzyn mais l'option mérite d'être "discutée avec l'ensemble des acteurs", assure-t-elle ce vendredi 16 juin 2017 à nos confrères du Parisien.


La ministre qui ne se dit "pas contre cette hausse" dans les colonnes du quotidien en appelle aussi à la "pédagogie" afin de susciter "une prise de conscience, surtout chez les jeunes et les femmes". Elle précise également qu'elle maintiendra "l'interdiction de vapoter mise en place le 1er octobre prochain dans certains lieux publics".

En vidéo

JT de TF1 du 10/03/2017 -Le prix des cigarettes incite-t-il les jeunes à moins fumer ?

J’entends l’inquiétude sur le pouvoir d’achat mais il s’agit d’un impératif de santé publiqueLa minsitre de la Santé Agnès Buzyn, au Parisien

Ces 3 euros de plus (le paquet le plus vendu coûte actuellement 7 euros) auraient pour objectif de faire baisser les fumeurs en tapant au portefeuille. "J’entends l’inquiétude des Français sur leur pouvoir d’achat mais il s’agit d’un impératif de santé publique. Le tabagisme est une vraie maladie", insiste la ministre. On dénombre actuellement en France 16 millions de fumeurs et le tabac provoquerait chaque année la mort prématurée de 78.000 personnes. 


L'ancienne ministre Michèle Delaunay, actuellement présidente de l'Alliance contre le tabac (qui avait défendu le paquet neutre devenu obligatoire en janvier) appelle depuis plusieurs années également de ses vœux le paquet à 10 euros. Franchir cette barre pourrait faire chuter de moitié le nombre de fumeurs en peu de temps", prévoyait-elle déjà en 2015 dans une interview accordée à Europe 1

L'OMS prône une hausse significative du prix des cigarettes

Une augmentation aussi marquée pourrait porter ses fruits selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui estime que les différentes mesures telles que l'instauration du paquet neutre ou l'interdiction de fumer dans les lieux publics ne fonctionnent véritablement "que si elles sont accompagnées par une hausse significative du prix du paquet". 


L'OMS a d'ailleurs lancé ces dernières années une campagne reposant sur cette logique et intitulée "Augmentez les taxes sur le tabac, baissez la mortalité et le nombre de maladies".

En vidéo

Tabac : quel est l'impact du paquet neutre sur les ventes de cigarettes ?

Barre des 10 euros : 50% des fumeurs seraient prêts à arrêter de fumer

Du côté de la population, plus de la moitié des Français (54%) se dit favorable à une augmentation (même brutale), à en croire un sondage Figaro- France Inter-MNH réalisé l'an dernier par Odoxa. Sans surprise, 87% des fumeurs y sont cependant opposés.  Pour autant 50% d'entre eux seraient prêts à arrêter de fumer si le paquet passait à 10 euros.

 

En attendant, si 60% des fumeurs souhaitent arrêter de fumer, seuls 400.000 d'entre eux sautent le pas chaque année, déplorent les autorités sanitaires. L'an dernier, la ligne téléphonique gratuite de Tabac Info Service (3989), avait reçu 41.000 appels et son site internet 3,4 millions de visiteurs uniques. Son application mobile (disponible ici sur iOS  et android) lancée en septembre a été téléchargée 111.100 fois. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter