Protection solaire : ce nouveau composé bloque les UVA, responsables du cancer de la peau

Protection solaire : ce nouveau composé bloque les UVA, responsables du cancer de la peau

DÉCOUVERTE – Des scientifiques britanniques viennent de mettre au point une molécule super résistante aux rayons ultraviolets du soleil. Intégrée dans une crème solaire, elle permettrait de protéger la peau des UVA.

Parce qu’ils pénètrent dans les couches profondes de la peau, les UVA sont redoutables. Ils favorisent le bronzage mais aussi le vieillissement prématuré, l’apparition des rides et le développement des cancers cutanés. D’où l’importance de préserver son épiderme. Mais aucune protection solaire disponible sur le marché ne garantit une protection totale.

Des chercheurs britanniques ont peut-être trouvé le bouclier imparable pour cela. Dans une étude publiée dans le Journal of Investigative Dermatology, ils expliquent avoir développé un nouveau composé chimique ultra puissant capable de préserver la peau. Leur produit pourrait être vendu d’ici 3 à 4 ans.

La molécule magique bloque l’excès de fer

Pour arriver à produire une telle crème solaire, les scientifiques de l’université de Bath et du Kings College de Londres ont créé un composé unique : "la griffe de mitoiron" (mitoiron claw). Ils ont démontré l’efficacité de l’ingrédient miracle sur des cellules humaines. Plus précisément, ils les ont exposés pendant 140 minutes au soleil. Résultats : les cellules non protégées par la molécule sont mortes. Les autres ont été totalement préservées.

A LIRE AUSSI >>  4 solutions naturelles pour soulager un coup de soleil

Pour bien comprendre le phénomène, les chercheurs rappellent que lors d’une exposition excessive aux UVA, les mitochondries (des organites qui permettent la respiration des cellules) libèrent trop de fer. Conséquence : l’ADN peut être endommagé et le métabolisme perturbé. Mais ce processus n’a pas été observé par les chercheurs. Au contraire, la super molécule inhibe le processus en bloquant la libération excessive du fer. Ces premiers résultats, plutôt encourageants, doivent être encore vérifiés via des études complémentaires.

L’action limitée des crèmes solaires

"Les dommages liés au fer lors de l’exposition des cellules de la peau aux UVA ont été sous-estimés, déplore le Dr Charareh Pourzand", l’auteur principal des travaux. Et pour cause, 70% des cancers de la peau sont liés à une exposition excessive au soleil. "La griffe de mitoiron est un composé très efficace qui offre une protection sans précédent contre les dommages induits par les UVA", espère la chercheuse.

A LIRE AUSSI >>  Crèmes solaires pour enfants: l'UFC porte plainte contre 5 marques

Pour l’instant, il n’existe aucune protection solaire complétement efficace. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’appellation "écran totale" n’est plus autorisée. Sur son site, l’ Assurance Maladie recommande d’utiliser une "crème solaire anti UVA et UVB dont le facteur de protection solaire (FPS)… est de 25 au minimum (et plus pour les enfants)". L’indice doit bien sûr être adapté à son phototype et aux conditions d’ensoleillement. Pour une protection optimale, pensez à renouveler l’opération toutes les deux heures.

A LIRE AUSSI >> Comment bien choisir sa crème solaire?

 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : la fleur faite aux non-vaccinés

EN DIRECT - L’Autriche adopte la vaccination obligatoire, une première dans l’Union européenne

Covid-19 : 525.527 cas positifs en 24 heures, nouveau record de contaminations en France

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 20 janvier

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.