Quand Pokémon Go aide à lutter contre le diabète de type 2

Quand Pokémon Go aide à lutter contre le diabète de type 2

BOUGER – Des chercheurs britanniques se sont penchés sur le phénomène et ils n’en disent que du bien. Pour eux, il s’agit d’un moyen innovant d’inciter à la pratique d’une activité physique régulière.

Partir à la conquête de Pikatchu, Bulbizarre, Carapuce et confrères fera le plus grand bien aux diabétiques ! Et c’est plutôt une bonne nouvelle lorsqu’on sait que le diabète de type 2 connaît une ascension fulgurante dans le monde. L’OMS estime ainsi que 422 millions de personnes sont touchées par la maladie.

Outre les prédispositions génétiques, le principal facteur de risque est le surpoids. Une solution toute trouvée est donc de pratiquer une activité physique régulière. Mais ce n’est pas si facile quand la motivation n’y est pas. Ça, c’était avant l’arrivée du jeu Pokemen Go où les joueurs doivent se déplacer dans différents lieux afin de capturer les petits monstres.

A LIRE AUSSI
>>  Pokemon Go (enfin) disponible en France : parents, devez-vous vous inquiéter de ce phénomène ?
>> 
Les conseils d’un maître Pokémon pour bien débuter sur le jeu Pokémon Go

Pour le Dr Tom Yates, chercheur à l’ université de Leicester (Royaume-Uni), ce jeu de réalité augmentée "capable de tirer les gens de leur canapé et leur faire arpenter les rues est une solution innovante pour lutter contre l’obésité. La marche à pied est largement sous-estimée, pourtant c’est la forme d’exercice la plus facile. Elle accessible à tous, économique et c’est un bon moyen de rester en forme et en bonne santé." De quoi faire les 10 000 pas par jour recommandé par l’OMS sans s’en rendre compte.

A LIRE AUSSI >>  Pour perdre du poids, préférez le vélo à la marche !

Les spécialistes du diabète recommandent de faire au moins 2h30 d’activité modérée par jour. Un quota largement atteint par certains fans de Pokémon qui n’hésitent pas à partir à l’aventure dès qu’ils en ont l’occasion. Ainsi, leur publication rappelle que même 5 minutes d’activité toutes les 30 minutes peuvent permette de réduire significativement les niveaux d’insuline et de glycémie, surtout chez les plus sédentaires. Autre point fort de l’application : les utilisateurs sont toujours en mouvement. Même quand ils ne marchent plus, ils font des petits gestes pour attraper les petits monstres japonais.

En fin de compte, les scientifiques recommandent bien volontiers ce jeu ludique dénué de violence. De plus, il peut se pratiquer en famille ou entre amis. De quoi resserrer les liens avec son entourage. Mais attention tout de même à lever les yeux de votre écran en traversant la route ou le laisser de côté quand vous êtes au volant.

A LIRE AUSSI
>>  Pokémon Go : premières captures... et premiers accidents en France

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

EN DIRECT - Week-end de l'Ascension, vaccin AstraZeneca... l'appel de Jean Castex

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.