Qu'est-ce que le meldonium, le médicament pris par Maria Sharapova?

 Qu'est-ce que le meldonium, le médicament pris par Maria Sharapova?
Santé

DOPAGE - La championne de tennis révèle ce lundi 7 mars avoir été contrôlée positive lors d'un contrôle antidopage. En cause, le meldonium, un médicament interdit depuis le 1er janvier 2016. A quoi il sert, pourquoi il dope et ses effets secondaires... metronews fait le point avec le Dr Gérard Dine, hématologue.

Personne ne s'y attendait. Lundi 7 mars au soir, l'ex n°1 mondiale de tennis, Maria Sharapova, crée la surprise générale lorsqu'elle annonce avoir été contrôlée positive lors de l'Open d'Australie en janvier 2016. "Depuis 10 ans, je prends un médicament sur prescription de mon médecin de famille, ce médicament n'était pas sur la liste des produits prohibés par l'Agence mondiale antidopage, mais le règlement a changé le 1er janvier dernier et ce médicament est devenu un produit prohibé, ce que je ne savais pas", explique la championne.

En effet, le Meldonium, connu aussi sous le nom de Mildronate, a été ajouté à  la liste des produits prohibés par l'Agence Mondiale Antidopage depuis le 1er janvier 2016. Mais ce médicament, surtout prescrit dans les pays de l'Est, n'est pas un traitement "majeur", explique à metronews le Dr Gérard Dine, hématologue au CHU de Troyes et professeur de biotechnologies à l'école Centrale de Paris et peut être facilement remplacé par d'autres traitements.

Que soigne ce médicament?
Maria Sharapova affirme prendre régulièrement du Meldonium pour traiter des "problèmes de santé récurrents, un déficit en magnésium, une arythmie cardiaque et des cas de diabète dans (sa) famille", selon ses dires. 

Ce médicament peut en effet être prescrit pour soigner une angine de poitrine ou prévenir un infarctus du myocarde ou ses séquelles mais "ce n'est pas un médicament majeur pour soigner ces troubles", souligne le Dr Gérard Dine. "Il peut être prescrit en deuxième ligne de traitement par exemple", ajoute le médecin. Le Meldonium permet surtout de réguler les problèmes d'ordre métabolique: "il agit au niveau musculaire et cardiaque", explique le spécialiste.

A LIRE AUSSI >>  3 conseils santé pour prendre soin de votre coeur

Comment il dope?
Ce produit a été ajouté à la liste des substances interdites par l'Agence mondiale antidopage (AMA) un an après avoir été intégré au programme de surveillance afin de "détecter les potentiels abus". Ce qui semble être les cas en Europe de l'Est, où le meldonium est beaucoup consommé. "Parmi ses effets, ce médicament aide à mieux gérer son poids et à mieux récupérer après l'effort", explique le Dr Gérard Dine.

Son inventeur, le professeur Ivars Kalvin, un Letton, réfute l'idée d'un produit dopant sur le blog du monde.fr  : "Il n'y a aucune preuve scientifique disponible démontrant la capacité du Meldonium à améliorer les performances athlétiques. Si des athlètes en prennent, ils ne doivent pas s'attendre à de meilleures performances, par contre, ils seront protégés contre les dommages ischémiques des cellules. Cela ne leur permettra pas de gagner, mais de préserver leur santé." Le Dr Dine s'accorde à dire que son action dopante est limitée mais, en revanche, ses effets secondaires peuvent être graves.

Quels sont ses effets secondaires?
Paradoxalement, le médicament peut avoir un effet contraire de celui recherché. "Pris à forte dose et régulièrement, le Meldonium peut entraîner des problèmes cardiovasculaires", avertit le spécialiste.

Ce produit n'est pas disponible dans les pharmacies européennes ou américaines. Pour le trouver, certains sportifs n'hésitent pas à se le procurer sur internet. Ce médicament, qui se prend sous forme d'ampoules ou de comprimés, a déjà mis treize sportifs sur la touche depuis le début de l'année. Parmi eux, la patineuse russe Ekaterina Bobrova, championne olympique par équipes en 2014, la Suédoise Abeba Aregawi, championne du monde 2013 du 1500 m, ou encore le marathonien éthiopien Endeshaw Negesse ou le cycliste russe Edouard Vorganov.

EN SAVOIR +
>>
 3 conseils pour ne pas souffrir du froid et des UV aux sports d'hiver
>> 
Dopage : Nike prend ses distances avec Maria Sharapova
>>
 Comprendre le scandale de dopage et de corruption dans l'athlétisme mondial en 5 dates

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent