Reconfinement "adapté" : les visites en maisons de retraite et Ehpad "autorisées"

Reconfinement "adapté" : les visites en maisons de retraite et Ehpad "autorisées"

GRAND ÂGE - Le chef de l'État a annoncé mercredi soir un reconfinement jusqu'au 1er décembre au moins, avec toutefois certains aménagements. C'est le cas pour les Ehpad et les maisons de retraites, où les visites resteront permises.

Une sensible évolution par rapport au précédent confinement. Les visites en maisons de retraite et les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) seront autorisées lors du nouveau confinement de la population, contrairement à ce qui s'était passé au printemps, a annoncé Emmanuel Macron ce mercredi lors de son allocution.

"Pour éviter que ne se nouent des drames humains que nous avons vécus au printemps, que des personnes seules, en fin de vie, se retrouvent totalement isolées, les visites en maison de retraite et en Ehpad seront cette fois autorisées", a déclaré le chef de l'État, précisant que celles-ci se feraient "dans le strict respect des règles sanitaires".

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie et les mesures sanitaires

Une "souplesse" pour les handicapés ?

"Je souhaite aussi que les personnes en situation de handicap puissent bénéficier des souplesses dont elles ont besoin", a ajouté le président de la République, sans plus de précision dans l'immédiat.

En mars, quelques jours avant le confinement général, les visites en Ehpad avaient été totalement interdites pendant un mois, pour freiner l'épidémie, mais ces précautions n'ont pas empêché le Covid-19 de faire des ravages chez les personnes âgées. Les visites avaient finalement très progressivement repris à partir d'avril.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - À peine président, Joe Biden signe une série de décrets dont le retour dans l'Accord de Paris

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Vents violents : cinq départements désormais en vigilance orange

Lire et commenter