Rejuvulva : une "thérapie Dracula" qui prétend rajeunir votre vagin

Santé
DirectLCI
COUP DE JEUNE - Un chirurgien esthétique français propose un traitement qui prétend rajeunir votre vagin et améliorer votre vie sexuelle. Le concept : des injections de plasma sanguin dans votre partie la plus intime.

Une "Thérapie Dracula" appliquée au vagin. Ça pourrait ressembler au nom d'un film porno de série Z particulièrement dégoûtant. En réalité, il s'agit d'un procédé consistant à injecter votre propre sang dans vos parties intimes. 

Le traitement Rejuvulva, mis au point par Daniel Sister, un chirurgien esthétique français expatrié à Londres , est conçu pour renforcer et rajeunir le vagin, améliorer l'expérience sexuelle, et lutter contre l'incontinence urinaire.

Comment ça marche ?

Après avoir pris un petit échantillon de sang de la patiente, le médecin explique sur son site qu'il en sépare par centrifugeuse les globules rouges, les plaquettes et le sérum clair. Les plaquettes sont ensuite mélangées avec du chlorure de calcium et ce "super plasma" est injecté très précisément dans la partie que la patiente souhaite tant améliorer. 

"Pour certaines, il s'agirait de raffermir le vagin, pour d'autres, lutter contre les sécheresses liées à la ménopause ou peut-être se remettre d'un traumatisme... ou obtenir des orgasmes plus fréquents et plus forts", explique à metronews l'infirmière en chirurgie esthétique Claudia Mc Gloin qui a contribué aux essais en Irlande. 

Des effets encore à démontrer

Après l'application d'une crème anesthésique, le traitement est supposé être sans douleur et sans risque : "Il s'agit de votre propre plasma, fait de votre propre sang, impossible d'y être allergique. Nous utilisons de plus du matériel stérile afin d'éviter toute infection", ajoute l'infirmière. 

Aujourd'hui, aucune étude clinique n'a pu prouver l'efficacité de cette intrigante technique. Mais Mc Gloin assure avoir vu de tels bénéfices qu'elle ne doute pas que cela sera bientôt le cas. On n'est pas sûrs de le souhaiter. 

A LIRE AUSSI >> Odeurs intimes : Mesdames, ne vous lavez pas le vagin

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter