Salmonelle dans du lait infantile : "Les enfants vont bien"

Santé
DirectLCI
CONTAMINATION - Près de 200.000 boites de lait infantile, potentiellement contaminées à la salmonelle, ont été retirées de la consommation après l'infection de 20 bébés. La direction générale de la Santé se veut rassurante. Les enfants affectés ne sont pas en danger.

Les vingt nourrissons, contaminés à la salmonelle, vont bien. Après avoir alerté sur ces cas survenus dans huit régions de France, le directeur générale de la Santé rassurer ce dimanche sur LCI  : "Certains ont été hospitalisés sans conséquence pour eux", assure Benoît Vallet. "On n’est pas dans une situation de gravité importante par rapport à ce sujet alimentaire." 


Pour empêcher de nouvelles infections, la DGS a dès samedi procédé au  retrait et au rappel de 12 lots de laits 1er âge. Tous avaient été conçus sur site de production Lactalis de Mayenne, mais Benoit Vallet souligne que ce n’est pas "un problème de contrôle". "Il y a, sur un site industriel, la possibilité d’une contamination par un germe ambiant. C’est de temps en temps ce qui peut arriver", explique-t-il. Et à la question de savoir si des sanctions à l’encontre du groupe agroalimentaire sont prévues, il considère que la dette est déjà payée : "Les 12 lots ça fait environ 200.000 boites de lait, c’est déjà très sanctionnant pour l’industriel." On en sait pas, à cette heure, si les familles des bébés concernés par ces infections, ont l'intention d'engager des poursuites.

Le lait présent sur le site industriel incriminé passé au crible

Du côte de Lactalis également, le discours se veut apaisant : "Il y a eu des produits commercialisés sur les 12 lots et d'autres qui sont  encore dans nos entrepôts, ces produits-là ont été bloqués", a indiqué à nos confrères de l'AFP Michel Nalet,  le directeur de la communication du groupe. "Il y aura une analyse et un plan de contrôle encore plus précis pour  analyser et voir si on retrouve cette salmonelle dans les produits stockés dans  nos entrepôts", a-t-il ajouté. Ces analyses seront effectués avec les services de la Direction générale  de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Si les nourrissons contaminés ne sont pas en danger, les autorités appellent les parents à la vigilance. En cas de symptômes (vomissements, diarrhée, fièvre), il est nécessaire de consulter un médecin. Les laits contaminés - commercialisés sous les marques Lait Picot SL sans lactose,  1er âge 350g, Lait Pepti Junior sans lactose, 1er âge 460g, et Lait Milumel,  Bio 1er âge 900g, sans huile de palme - ne doivent évidemment pas être consommés. 


Un numéro vert a été mis à disposition des parents : 0800.120.120, ouvert de 09H00 à 20H00.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter