Salmonelle : attention elle adore la salade en sachet

Salmonelle : attention elle adore la salade en sachet

ATTENTION - Les salades en sachet s'invitent aux repas de nombreuses familles. Pratiques, elles seraient pourtant responsables de graves intoxications alimentaires. Explications.

La salade en sachet, un aliment dangereux ? Peut-être bien à partir du moment où elle est ouverte. Elle représente la deuxième source d’intoxication alimentaire. Elle serait propice au développement et à la croissance des bactéries de la salmonelle. Cette étude, menée par l'Université de Leicester (Royaume-Uni) et publiée dans la revue Applied and Environmental Microbiology, révèle que la salade en sachet s'avère être un terreau fertile pour les salmonelles. Précisément, les bactéries se développent dans le jus qui coule des feuilles abimées et cassées. Elles se fixent sur les feuilles et sur le sachet. Plus inquiétant, une fois que les bactéries débarquent, elles se reproduisent rapidement même dans le réfrigérateur.

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont injecté de la salmonelle dans le jus de la salade (plusieurs sortes de feuilles différentes), ils ont constaté que les bactéries prolifèrent à haute mais aussi à basse température. Mauvaise nouvelle supplémentaire : un lavage minutieux et répété ne permet pas de débarrasser les feuilles des bactéries.

Lire aussi

    L’Anses rappelle que les bactéries de la famille des salmonelles représentent, en Europe, la cause la plus fréquente d’épidémies d’origine alimentaire et la deuxième cause de maladie d’origine alimentaire. L’infection se caractérise par une gastro-entérite aigüe qui se déclare après une incubation d’un à deux jours. Fièvre, diarrhée, vomissements, douleurs abdominales, les symptômes disparaissent entre trois et cinq jours sans traitement. Chez les personnes âgées, les nourrissons et les personnels immuno-déprimées, une antibiothérapie est généralement prescrite.

    Lire aussi

      Le risque de contamination existe mais reste faible, il est estimé à environ 3% au maximum. Les auteurs de cette étude n’interdisent pas la consommation de la salade en sachet mais recommandent de la manger très rapidement après l’ouverture et de jeter les feuilles abimées. Pour limiter au maximum le risque de contamination, mieux vaut donc opter pour des produits frais et non coupés et toujours penser à bien les laver.

      En règle générale, certaines mesures permettent d'éviter la contamination : 

      - Se laver les mains après être allés aux toilettes;

      - Nettoyer régulièrement le réfrigérateur à l’eau de javel;

      - Laver le plan de travail et les ustensiles après contact avec des aliments crus;

      - Respecter la chaîne du froid et consommer rapidement les aliments après ouverture;

      - Régler le réfrigérateur à une température basse (4 degrés au maximum).

      Lire aussi

        En vidéo

        Salades en sachet : les méthodes étonnantes de l'industrie agro-alimentaire

        Sur le même sujet

        Les articles les plus lus

        Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

        EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

        "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

        VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

        VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

        Lire et commenter
        LE SAVIEZ-VOUS ?

        Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

        Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.